Mes parents m'ont pourtant bien élevée. J'avais même cassé avec mon chum en cinquième année parce qu'on m'avait rapporté qu'il avait sacré dans l'autobus.
Je me rappelle que j'étais restée bête quand mon commissionnaire chargé de lui annoncer notre rupture m'était revenu avec ce message super nice :
Vingt ans plus tard, j'ai perdu toutes mes bonnes manières. Dès que je me cogne sur un coin de comptoir je me transforme en bûcheronne sortie du fin fond des bois.
Très class la fille.
 
Par contre, je savais que lorsque j'aurais des enfants il faudrait que je surveille mon langage. Le jour venu j'ai bizzarrement décidé de jurer en anglais, me berçant dans l'illusion qu'ils ne comprendraient pas. Résultat :
 
Comme disent les Anglais, il était temps que j'arrête à la manière dinde froide. Maintenant quand je me cogne CAAA... RAMEL! que ça fait mal. Oui oui les cocos, Maman fait du caramel dans son petit pot de CRIIIISSS...TAL! Mais je dois admettre que c'est loin d'être aussi libérateur.

Ça a l'air facile comme ça, mais au moment où tu te pètes le petit orteil sur la patte de la tabarouette de cibouleau de chaise qui devrait même pas être là c'est difficile à contrôler. Si comme moi vous trouvez la transition difficile il y a toujours la méthode classique du swear jar, mais assurez-vous que ça ne devienne pas un système de récompense pour vos gros mots.
 Bien sûr comme pour toute chose dans la vie il existe une appli pour ça. En revanche si le mal est fait et que vous n'avez pas réussi à protéger vos minis des gros mots, aussi bien en profiter pour les éduquer sur leurs origines!
 

Avez-vous décidé de vous censurer devant les petits? Si oui, quels sont les nouveaux patois qui fonctionnent pour vous?

Page d'accueil