Avant l’arrivée du bébé, une de mes appréhensions était le partage des tâches entre ma blonde et moi. Comme elle voulait allaiter et que je trouvais ça super, je me demandais quel serait mon rôle dans les premiers mois de vie de notre enfant.
 
Je voulais tout faire : donner le bain, changer les couches, crémer le bébé, la bercer, lui donner des biberons de lait de ma blonde, la trainer dans le porte-bébé, l’habiller, la coiffer, bref ne manquer aucun moment, la nuit comme le jour.
 
On nous a souvent dit de nous reposer avant l’arrivée du bébé parce qu’on passerait nos nuits debout. Effectivement, les premières nuits, dès que le bébé pleurait, je me levais pour changer sa couche et ma blonde venait ensuite me rejoindre pour donner le sein. C’est MP qui m’a finalement dit que je n’étais pas obligée de me lever la nuit, que ça faisait seulement que nous étions toutes deux fatiguées dans le jour. Pas fou.
 
Je me suis sentie coupable pendant plusieurs nuits, en pensant à ma douce moitié qui devait être éveillée alors que je pouvais dormir calmement. Je me sentais mal de ne pas être de toutes les tâches reliées au bébé. Dans les films, les papas sont méga cernés eux aussi…

Source : Lunchboxdad.

 
Puis ce sentiment s’est estompé quand nous avons trouvé notre routine. Pendant que ma blonde allaite, je fais du ménage. Nous donnons le bain à deux. Je calme le bébé assoiffé le temps que MP prenne sa douche. Le jour, quand MP se repose, je peux donner un biberon avec le lait qu’elle s’est tiré.

C’est dans ces petits moments que j’ai l’impression de me reprendre pour mes nuits passées à dormir. Je passe du temps en tête-à-tête avec mon bébé et j’adore ça.
 

Est-ce que votre conjoint/conjointe se sent coupable de dormir quand vous allaitez? Est-ce que le partage des tâches est équitable pour vous?

Page d'accueil