Manger végane avec des enfants (première partie)

Crédit photo: Valerie Poulin Manger végane avec des enfants (première partie)

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier billet sur l'alimentation. Non seulement j'ai complètement coupé ma consommation de viande, mais la famille entière est devenue végane dans les derniers mois. Je vous saute la partie où je pourrais vous faire la morale sur le pourquoi du comment, car j'estime qu'on fait ce genre de choix pour des raisons très personnelles et différentes. Dans mon cas, un documentaire a suffi. 

Bref, revenons à nos moutons, ou plutôt à nos légumes! On commence par où?


Crédit : Vegans.uk

Premièrement, what the f*ck is vegan? Pour faire simple, l'alimentation végane exclut complètement les produits laitiers, la viande (volaille, poissons, fruits de mer, etc.), les œufs ou tout autre produit de provenance animale. Quand on veut entrer dans les détails, on parle aussi de ne pas porter de produits dérivés des animaux, donc pas de cuir et de laine par exemple, mais on parle aussi de ne pas consommer de bonbons qui contiennent de la gélatine, pas de miel et on évite les produits testés sur les animaux. 

Ici, question d'y aller graduellement, les grands ont coupé avant les petits. Nous continuons à acheter des œufs et du fromage en leur expliquant que, doucement, nous arrêterions. Nous leur avons donné un mois (sans nécessairement en faire un deadline fixe) avant de cesser d'en acheter. Pendant ce temps, nous nous amusions en faisant des testsj'ai fait des recherches et beaucoup de lecture question de pas faire ni manger n'importe quoi.

Voici seulement quelques choix pour s'assurer un bon apport de protéines avec un régime végane.
Crédit : Ekaterina Kondrateva

Les protéines.

Question d'apaiser tous les nutritionnistes en herbe, je vais parler de protéines en premier parce que, t'sais, ça semble soudainement très important dès qu'on arrête de manger de la viande! Je déconne, mais sérieux, je comprends : la plupart des sources communes de protéines sont la viande, les œufs et les produits laitiers. Par contre, il ne faut pas omettre le fait que la plupart des légumes contiennent de très grandes portions de protéines. Mieux encore : une variété de noix, de grains, de fruits secs et de plusieurs graines en contient même plus qu'un steak! 

Une simple recherche avec les mots-clefs « protéines végétales » vous donnera une panoplie d'options pour retrouver cette précieuse protéine que tout le monde semble chercher dans un régime sans produits animaliers. 

Les grains.

La base de notre alimentation – qui était riz, pâtes et légumineuses – est maintenant composée de grains (ex. : orge, sarrasin, quinoa, millet, avoine). Beaucoup de ces grains contiennent des protéines, mais aussi du fer, des fibres, du calcium, du magnésium, des vitamines B et la liste continue. 

Sur une note plus pour les adultes, les grains sont aussi une excellente manière de réduire le diabète, les chances de crise cardiaque et l'obésité pour nommer que quelques (bonnes) raisons. Imaginez, seulement 4 % des Nords-Américains mangent assez de grains! Ici, on a une préférence pour les grains entiers et non transformés. Surtout l'été, rien ne bat une bonne salade d'orge. En plus, selon des principes de macrobiotique, l'orge aide à faire baisser la température corporelle... Quand même pratique en été!

Crédit : Meme Center

Les légumes.

Bien sûr, une fois qu'on enlève la viande, les produits laitiers, les féculents et alouette, il nous reste les légumes. En tant que Québ' de souche, j'ai toujours connu l'assiette standard : viande, légumes, féculents. Steak, blé d'Inde, patates. Quand le légume devient la star de ton plat, tu dois forcément y mettre un peu plus d'amour qu'un simple coup dans l'eau chaude. C'est important de varier aussi, question de ne pas tomber dans la routine de toujours manger les mêmes trucs. On fait un effort de plus en mangeant en saison, question de donner à notre corps ce qu'il a besoin au bon moment. 

Voici donc le début de notre aventure. On découvre et on essaie toujours plein de trucs que je vous partagerai avec plaisir. Nous obtiendrons plus d'informations, ferons davantage de recettes et ferons plus d'erreurs!

Comment avez-vous vécu la transition? Si vous n'êtes pas véganes, quelles seraient vos questions et vos inquiétudes envers vos enfants avec ce type de régime?

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES