Sault-au-Récollet : du vieux pas trop loin de chez vous!

Crédit photo: Geneviève M. Senécal Sault-au-Récollet : du vieux pas trop loin de chez vous!

Je suis guide-bénévole pour les visites ArchitecTours organisées par l’organisme Héritage Montréal. Je me suis lancée dans cette aventure pour une seconde fois cette année, et cette fois-ci, j’ai eu la tâche de faire découvrir le Sault-au-Récollet dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Étant donné que ces visites sont destinées à un public adulte, j’ai décidé de m’inspirer un peu du contenu que je présente pour vous proposer une ballade au Sault, version familiale.
 
D’abord, le Sault-au-Récollet est un site du patrimoine reconnu par la Ville de Montréal depuis 1992. Il est situé au nord de l’île, en bordure de la rivière des Prairies, entre l’avenue Saint-Charles et la rue J.-J. Gagnier. Pourquoi appelle-t-on l’endroit « Sault-au-Récollet »? C’est pour commémorer la noyade du missionnaire récollet Nicolas Viel, dans les rapides de la rivière des Prairies au début du XVIIe siècle. Et comme on appelait les rapides des « saults » à l’époque, l’endroit a pris ce toponyme.

 Un minuscule échantillon des maisons que vous pouvez voir le long du boulevard Gouin.
Crédit : Geneviève M. Senécal

 

Le cœur de ce lieu est le parc régional de l’Île-de-la-Visitation où l’on trouve la maison du Meunier, bâtie en 1727, et la maison du Pressoir, un ancien pressoir à cidre de 1806, toutes deux occupées et animées par Cité Historia. Le site des moulins est particulièrement intéressant, car on peut se promener à travers les vestiges des différents moulins construits entre 1728 et le début du XXe siècle. Ma fille adore ça et est impressionnée par la force de l’eau qui y circule. Elle se déplace à travers les différents ponts et belvédères pour crier « De l’eau! De l’eau! ».

 

« Gabrielle! Fais un sourire! », dit la maman patrimoniale.
Crédit : Geneviève M. Senécal

 

En plus de ce parc, vous pouvez admirer une multitude de maisons anciennes tout au long du boulevard Gouin. Le tracé sinueux et la faible largeur de celui-ci rappellent son passé rural et nous font parfois oublier que nous sommes à Montréal! On y trouve des maisons rurales et villageoises du XVIIIe et XIXe siècle et quelques résidences de villégiature du début du XXe siècle. C’est d’ailleurs au Sault-au-Récollet que l’on retrouve la plus forte concentration de bâtiments anciens au nord de la ville.
 

L'intersection Gouin et De Lorimier.
Crédit : Geneviève M. Senécal

 

Pour ceux d’entre vous qui aiment bouger, sachez que vous pouvez voir tout ça à vélo, car le Sault-au-Récollet est traversé sur toute sa largeur par une piste cyclable. Pour une halte gourmande, je vous suggère d’arrêter au Pressoir du Sault au 2141, boul. Gouin Est. C’est un endroit bien adapté aux enfants avec chaises hautes, bibliothèque de rue, jeux et jouets, où vous êtes accueillis comme si vous faisiez partie de la famille de la propriétaire.

Pour préparer votre visite, vous pouvez aussi consulter la carte du parcours riverain de la Ville de Montréal.
 
Quels lieux aimez-vous visiter avec vos minis?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES