Mon premier rendez-vous de suivi de grossesse, cette mauvaise blague

Crédit photo: Pixabay / DarkoStojanovic Mon premier rendez-vous de suivi de grossesse, cette mauvaise blague
Depuis que nous sommes ensemble mon chum et moi, nous savons que nous voulons fonder une famille. Comme ça peut prendre pas mal de temps, nous nous lançons. Coup du destin, deux mois plus tard, je tombe enceinte! Première leçon de maternité : ce n’est pas toi qui décides quand ça arrive… Nous sommes fous de joie!
 
Le lendemain matin, je descends un peu de mon nuage. Comment on fait pour avoir un suivi de grossesse? Aucune idée. Je suis Française, débarquée à Montréal il y a cinq ans, et j’ai peu d’amies proches qui ont été enceintes ici. Je me sens un peu désemparée. Mais après quelques appels, on me dirige vers un CLSC de mon secteur, où j’obtiens un rendez-vous. Yéééé!
 
Le jour J
Nous rencontrons le médecin qui va me suivre. Il se présente : il est résident, notre consultation est donc entièrement filmée par la caméra juste là. Deux médecins suivront donc notre conversation depuis le bureau d’à côté. Pardon? Fou rire nerveux de mon chum et moi. C’est une blague? Ah ben non.
 
Arrive (enfin!) le moment où nous pouvons poser nos questions : « Avez-vous suivi beaucoup de grossesses? », « Est-ce que c’est vous qui allez accoucher ma blonde? ». Le médecin est très gentil, mais ses réponses sont un peu… floues. Ça part mal notre affaire…
 

Whaaaat???
Crédit : reactiongifs

La cerise sur le sunday
Premier rendez-vous = examen gynécologique. Je vous la fais courte. Moi allongée derrière un rideau en papier, à l’abri du regard de la maudite caméra. Mon chum qui fait les cent pas de l’autre côté du rideau, et qui est en criss parce qu’il y a un dude (plus jeune que lui, et très beau garçon en plus) en train de faire une expédition spéléo dans mon vagin. Le médecin, toujours très gentil et très appliqué, tâtonne un peu. Beaucoup en fait. « Vous sentez quelque chose là? » Non… Je hurle intérieurement : « Mais vas-y, rentre le ton machin, qu’on en finisse! Et si possible avant que mon chum explose, ce serait pas mal une bonne idée! » Déjà que c’est pas le fun les examens gynéco, mais alors là, j’ai franchement l’impression d’être son premier test pratique! Il faut bien commencer un jour, vous me direz. C’était une première consultation pour lui comme pour moi! Ha!

Nous sortons de là peu rassurés. C’est notre premier enfant, et nous avons besoin de plus d’accompagnement. Première fois ou non, ressentir une alchimie avec la personne qui va vous suivre, c’est important.

Depuis nous avons trouvé une place en maison de naissance, avec une sage-femme, pour mon plus grand bonheur... et celui de mon chum aussi!

Et vous, avez-vous trouvé LA bonne personne pour vous suivre dès le début?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES