« Prenez le champ », un guide pour jouer dehors tout en faisant de l’agrotourisme

Crédit photo: Josiane Stratis/Instagram « Prenez le champ », un guide pour jouer dehors tout en faisant de l’agrotourisme

Dans ma vie, j’ai un problème avec les dépenses de bouffe. J’adore essayer des nouvelles choses, faire des cadeaux culinaires et manger. En fait, j’adore vraiment beaucoup la nourriture, surtout la nourriture fraîche et locale. J’aime apprendre qui se cache derrière ce que je mange. Comme je viens d’une banlieue presque rurale, je me suis habituée vraiment jeune à visiter les marchés de fruits et légumes. Ça, c’est sans parler de ma passion pour les légumes. 

Quand on m’a invitée à faire de l’agrotourisme, je n’ai pas hésité à réserver ma journée. Anecdote sur le side : avant, j’avais beaucoup de difficultés à tenir mon agenda. Ce qui fait que j’ai pris la résolution de tenir mon Google agenda à jour en janvier. Depuis, je fais du mieux que je peux pour inscrire la bonne journée, mais pour la tournée Prenez le champ, je m’étais trompée de mois. La journée avant, j’ai eu le rappel et j’étais comme « oups ». J’ai annulé mes rendez-vous et je suis partie en minibus Tortillard gourmand pour découvrir un des 21 parcours du livre. 

Prenez le champ, c’est d’abord le projet de Julie Aubé qui est nutritionniste et qui adore la bouffe locale. Elle, son chum et ses belles-filles ont parcouru le Québec afin de faire des entrevues avec les gens qui font les produits qu’on retrouve sur la table. Derrière chaque ferme, chaque élevage, il y a une histoire et c’est ce qu’elle voulait raconter. 

Prenez le champ, c’est donc un guide qui vous invite à sauter dans votre char et partir à l’aventure pour découvrir avec votre famille des élevages et des fermes qui ont le produit au centre de leurs intérêts. J’adore le fait que tous les endroits vous permettent d’acheter sur place des produits locaux. Comme je suis passionnée de nourriture et que je voulais aussi faire des cadeaux à Carolane, ma petite virée m’a coûté 150 $ de ma poche. Mais je ne regrette rien, c’était ben trop bon. 

Outre les entrevues, les suggestions de parcours, Prenez le champ est aussi un guide qui permet de visiter le Québec avec ses yeux puisque les photos sont magnifiques. Le livre coûte 29,95 $ et il est offert dans toutes les bonnes librairies et dans certaines épiceries fines. 

Je suis vraiment tombée en amour avec l’agrotourisme et je vois certains produits que j’achète très différemment maintenant que j’ai vu leur production. C’est toujours le fun, aussi, de se conscientiser sur certaines méthodes de production en les voyant de nos propres yeux. 

Pour plus d'infos, vous pouvez visiter le site des Éditions de l'Homme.

Avez-vous déjà fait de l’agrotourisme? 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES