« Playin’ in the rain »

Crédit photo: strecosa/Pixabay « Playin’ in the rain »
À la maison, nous jouons, même sous la pluie. Beau temps, mauvais temps, hop! Tout le monde dehors pour au moins 30 à 45 minutes. Pourquoi? Parce que je crois que les petits poumons ont besoin d’air frais, parce que la lumière extérieure, rare en automne, me semble importante pour l’apport de vitamine D. Cela dit, à partir de novembre au Canada, le soleil n’est plus assez haut dans le ciel pour en fournir assez et les suppléments sont nécessaires pour tous. Pas grave, je me dis que la vraie lumière est bonne pour le moral, au moins autant que l’oxygène et l’activité physique journalière!

J’espère ainsi leur donner de bonnes habitudes de vie. Mes parents faisaient de même : « pas une journée sans sortir dehors » était le credo de mon père!
Nous sortons aussi parce que nous avons les vêtements appropriés pour le faire et que mes filles adorent cela. Ok je romance un peu. L’une des deux adore cela, et l’autre endure (avec des grands bouts de plaisir soudain).

Les filles portent les combinaisons « Newt » de MEC. Ce sont des imperméables une pièce qui sont parfaitement étanches. Par temps froid (avril ou fin octobre et novembre), nous ajoutons dessous la combinaison de polaire  « Ursus». Le tout avec des tuques, des foulards et deux ou trois paires de mitaines à changer. Je suis certaine que d’autres marques offrent des produits étanches, mais ceux de MEC sont vraiment incroyables! Pour compléter le tout, nos bottes de pluie ont des semelles de laine et les bas aussi en laine protègent les petits pieds du froid d’automne.
 

Crédit : Jacinthe Laporte
Que faisons-nous dehors?
  • Nous sautons dans les flaques d’eau et de bouette comme Peppa Pig
  • Nous chassons les escargots et les vers de terre pour les observer et jouer avec
  • Nous apportons les animaux de plastique et les petits bateaux pour jouer dans les flaques d’eau (les petits moulins à eau pour bacs à sable sont aussi chouettes)
  • Nous allons au parc désert pour nous balancer et glisser (qu’est-ce que ça glisse un toboggan mouillé!)
  • Nous jouons dans le sable parce qu’il est déjà humecté et donc, ça fait les meilleurs châteaux et les plus beaux gâteaux
  • Nous marchons avec les parapluies (qui tournoient plus qu’ils ne protègent)
  • Nous jouons au soccer sur le terrain bouetteux
  • Nous sortons les craies – ça fait presque comme de la peinture même si ça les use plus vite
  • ​Nous faisons des bulles de savon (meilleur temps pour le faire, puisqu’il y a finalement toujours plus de savon sur leurs vêtements que dans les bouteilles!)
     

  • Crédit : Jacinthe Laporte
Il y a évidemment des exceptions… parfois, quand il pleut des cordes et qu’il fait 2 degrés dehors… on reste « cheu-nous! ». Il nous est aussi arrivé de rentrer après 10 minutes, un peu déprimées qu’il fasse si mauvais…

Les bénéfices :

  • Faire la joie des passants : si vous voyiez le visage illuminé des gens qui se rendent au métro ou sortent faire leurs courses. Chacun gratifie mes filles d’un sourire enfantin, visiblement empreint de souvenirs de pluie. Ça me fait toujours chaud au cœur de récolter ainsi tant de minois ensoleillés en si peu de temps!
  • Je passe pour une mère « cool » qui respecte les principes de l’éducation nordique, là où les enfants sortent aussi tous les jours, dans ces écoles extérieures qui me font tant envie!
  • Les journées pluvieuses passent plus vite quand on sort que quand on se cloître.
  • Nous rentrons emplies d’une douce fatigue et l’intérieur de la maison nous semble chaud et accueillant comme jamais!
Crédit : Jacinthe Laporte
 
 
Parfois, je vois de jolis petits trenchs pour enfants ou des cirés bien colorés qui semblent tout droit sortis d’un magazine, mais non! Ils ne sont pas pour nous. Ils ne répondraient pas à notre besoin de base : jouer dehors par tous les temps!
 
Et vous, osez-vous sortir jouer sous la pluie?
 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES