L’effet Loup : entrevue avec l’immense illustratrice Éléonore Thuillier

Crédit photo: Photographie : Marie-Charlotte Aubin L’effet Loup : entrevue avec l’immense illustratrice Éléonore Thuillier
Devenu un classique auprès du jeune lectorat et de leurs parents, Le Loup a conquis enseignants, libraires et bibliothécaires au fil des années. Avec une facture visuelle très identifiable et colorée, on doit les illustrations de ce charmant et célèbre Loup à l’illustratrice Éléonore Thuillier

Dans le cadre de la 39e du Salon du livre de Montréal, les éditions Auzou nous ont fait cadeau de la présence de deux grands créateurs de leur catalogue, soit Éléonore Thuillier (Le Loup) et Laurent Souillé (Azuro).
De la très grande visite!

Joie immense, j'ai pu m'entretenir avec la grande créatrice Éléonore Thuillier.
Calme, douce, fascinante... une rencontre avec une passionnée.

Qui est Éléonore Thuillier?
Eléonore Thuillier est une jeune illustratrice française qui monte, qui monte et qui monte encore. Après des études littéraires, elle entame des études en Art appliqué et en stylisme de mode. C’est en 2008 qu’elle revient à sa passion de l’illustration jeunesse de l’album Le gentil p’tit lapin (d’après un texte de Michaël Escoffier). Depuis, elle consacre tout son temps à l’illustration jeunesse.

C’est quelque temps après qu’elle crée avec l’auteure Orianne Lallemand le personnage du Loup, avec Le Loup qui voulait changer de couleur aux éditions Auzou. Un essentiel dans toute bibliothèque.
Impressionnée et parfois même dépassée par l’impact qu’ont ses histoires ou illustrations dans la vie des enfants, elle constate que « les retours les plus marquants -lui arrivent- souvent des parents ; Que leurs enfants aiment lire grâce au personnage du Loup ou qu’ils ont appris à lire grâce à ce petit Loup ».
Depuis, en plus de créer pour les éditions Auzou ce célèbre personnage, elle publie aussi pour les éditions Kaléidoscope et De la Martinière jeunesse.

Crédit : Marie-Charlotte Aubin

L’effet Loup : ce héros imparfait.
Qui, aujourd’hui, ne connaît pas les aventures du Loup. Le p’tit Loup (collection adaptée pour les tout-petits), le Loup (le célèbre loup curieux), les figurines, les cahiers d’activités, les peluches, les casse-têtes… il y en a pour tous les goûts. Cette série, à la fois ludique et pédagogique (avec une bonne dose de petites gaffes quand même!), amuse les enfants tout en les aidant à grandir et à apprendre.

Il est maintenant impossible d’entrer dans une libraire sans apercevoir la pointe du nez de ce charmant personnage. Comment un loup, de prime abord une figure mythique pouvant facilement faire peur aux enfants, peut-il désormais être l’un des plus grands vendeurs à travers le monde?
Éléonore répond d’emblée avoir « pris le contre-pied de l’image populaire de cet animal qu’est le loup, pour en faire un loup plutôt rigolo, attendrissant et maladroit ». L’enfant est devant le paradoxe d’être attiré par quelque chose qui lui fait peur et de constater qu’au final, ce petit Loup est bien sympa! « Ils sont devant un héros imparfait. Du coup, ils n’ont plus peur du Loup », confie-t-elle. 

L’effet Loup est bel et bien présent à travers le monde (œuvre traduite en 15 langues, disponible dans une vingtaine de pays, vendue ainsi à plus de 3 millions d'exemplaires à travers le monde), jusque dans les bibliothèques des tout-petits.
Ce « phénomène Loup dépasse totalement » Orianne et Éléonore, maintenant face à une collection de plus de 15 albums originaux.

Les techniques de création : ses inspirations.
« Je suis inévitablement très identifiée LOUP donc si je peux prouver aussi que je suis capable de faire autre chose auprès des autres éditeurs… »
Pour cette créatrice, « chaque projet est une occasion d’essayer de nouvelles techniques » . Passant du crayonné, à l'aquarelle, aux collages ou à l’infographie, elle accumule les projets, plus éclatés les uns que les autres, créant ainsi une identité visuelle qui lui est maintenant propre! Lorsque l’on observe la bibliographie d’Éléonore, les inspirations sont souvent animalières, mais pourquoi?
« Mes animaux sont beaucoup plus expressifs que mes humains!  »
Tout simplement.
Elle « aimerait tendre à une perfection » comme ces créateurs qu’elle admire, tels que Frédéric Pillot ou encore Peter de Sève. Leur travail nécessairement la « pousse à s’améliorer et à progresser au quotidien et de projet en projet. » 


Et les projets futurs ?
« Du loup, du loup et encore du loup » se retrouvent sur la table de travail de l’illustratrice. Plusieurs petits projets d’écritures, de nouvelles collaborations et de créations.
Les illustrations d’Éléonore sont désormais bien ancrées dans l’imaginaire des tout-petits avec ce Loup. Elle continue à ravir avec humour et douceur ses lecteurs petits et grands avec ses projets actuels et futurs.

Éléonore et ses albums pref’!
- Le loup qui voyageait dans le temps
- Le loup qui avait peur de son ombre
- Le loup qui voulait être un superhéros
- Le loup qui avait la tête dans les étoiles

Une sélection bibliographique d’Éléonore Thuillier :
- Rosie & Rosette : La totale, texte & illustration d'Éléonore Thuillier, De la Martinière jeunesse  (2016)  
Un drôle de visiteur, un texte d'Éléonore Thuillier, les éditions Frimousse  (2016)
- Jour de piscine, illustration d’un texte de Christine Naumann-Villemin, Kaléidoscope (2012)
- Le gentil p’tit lapin, illustration d’un texte de Michaël Escoffier, Lutin Poche L’école des loisirs (2012)
- Le grand lapin blanc, illustration d’un texte de Michaël Escoffier, Kaléidoscope (2010)

Votre album préféré du Loup, dites-moi, dites-moi?
Connaissiez-vous les autres œuvres d’Éléonore Thuilier?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES