Guide de survie : puis, est-ce qu’il fait ses nuits?

Crédit photo: aywan88/Shutterstock Guide de survie : puis, est-ce qu’il fait ses nuits?

Au moment où je commençais l’écriture de ses lignes, mon bébé faisait une exceptionnelle régression du sommeil. Mon adorable bébé, qui dormait si bien avant, avait cessé de faire ses nuits depuis quelques jours, il ne s’agissait pas de la célèbre régression des quatre mois. Malheureusement, c’était un choix tout à fait aléatoire de sa part pour régresser. C’est dans cette optique que j’ai demandé à notre joli groupe de parents qu’est TPL Moms de participer à la création de ce guide sarcastique du parent qui dort mal, voire pas du tout.
 
MENTEZ!
Mentez à tout le monde qui vous demande si vous dormez bien. Ça vous évite de devoir expliquer pourquoi donc vous êtes fatigué.e? Pourquoi vous ne dormez pas dans le jour quand le bébé fait ses siestes? Surtout, mentez aux parents qui auront bientôt leur poupon, pour le bien de la race humaine. En plus, quand ça fait assez de fois que vous mentez, vous commencez à y croire, vous avez presque l’impression que vous dormez pour vrai.

Considérez le sommeil comme un bonus
Partez avec l’idée que les parents ne dorment jamais, ou pas plus de deux heures d'affilée. Gardez vos attentes plutôt basses, de cette façon, dès que vous dormirez trois heures consécutives, vous vous sentirez presque revigoré.e. Quand ça dépassera les quatre heures, vous vous sentirez vraiment spécial.e et ça vous donnera l’énergie pour continuer.


Crédit : Giphy

Nourrissez-vous
De nourriture. Il n’existe pas réellement de police de l’alimentation dans votre maison, surtout si vous êtes seul.e avec le bébé. Il est tout à fait légitime d’alterner entre des toasts au beurre d’arachide et un bol de céréales, et ce, pour chaque repas. Bon si vous pouviez intégrer un peu de fruits et légumes au travers, ça ne vous ferait pas de mal, mais l’important, c’est de vous nourrir! Apprenez aussi à apprécier le goût du café, même si c’est un moka, il contient de la caféine.

Conseil à l’entourage
Si vous êtes ami.e, parent, sœur, frère d’un parent qui ne dort pas, rappelez-vous ceci : il n’existe personne sur terre qui désire plus dormir qu’un parent qui ne dort pas depuis plusieurs mois. À moins qu’il ne vous demande vos conseils en expliquant qu’il a tout essayé, pour votre survie, il est préférable de s’abstenir. Le 5-10-15, les céréales, le porte-bébé, le rituel à la pleine lune, ils ont déjà tout essayé! TOUT ESSAYÉ!
 
Vous comprendrez que le tout est pour rire. Comme on dit souvent, ce n’est qu’une passe : un jour ou l’autre, il dormira. En attendant, sachez que vous avez toute notre empathie.
 
Quel serait votre meilleur conseil à donner aux parents qui ne dorment pas?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES