Se marier avec un petit budget et une presque deuzan, check!

Crédit photo: Free-Photos/Pixabay Se marier avec un petit budget et une presque deuzan, check!

Mon chum – euh, j’veux dire, mon MARI – et moi avions décidé d’avoir un bébé, un chien et une maison avant de parler de mariage. Quand mon amoureux a fait sa grande demande à Noël passé, nous avons considéré plusieurs options.
 
Notre premier choix était une cérémonie dans le Sud, en République dominicaine ou Cuba, mais avec ma nouvelle grossesse et la menace du virus Zika, notre plan est vite tombé à l’eau.

J’ai fait beaucoup de recherches pour trouver des salles et traiteurs abordables, mais j’ai vite constaté qu’une réception pour une centaine de personnes allait nous coûter un bras et une jambe cher. Mon mari a une grande famille et on ne peut pas inviter un oncle sans inviter les autres, plus les cousins et leurs enfants, les amis des parents… bref, vous comprenez.
 
C’est pourquoi nous avons finalement décidé de faire ça petit, simple et intime. Ma mère a une belle maison dans les Laurentides, en plein cœur de nature, ce qui était idéal comme endroit pour célébrer un mariage dans l’intimité. Il y aurait une vingtaine d’invités, sans plus. Le buffet serait froid, la décoration minimale, pas de stress! #DansLeDéni

Crédit : Pierre Laurin

Voici quelques trucs qui nous ont sauvé des sous et qui ont fait de notre journée la plus parfaite :

  • J’ai envoyé les invitations par courriel et créé un évènement Facebook au lieu d'envoyer des faire-parts en papier. Quand on y pense, tous ces beaux cartons d’invitation se ramassent habituellement aux poubelles.
  • ​J’ai commandé mes fleurs en vrac chez Costco et fait mes bouquets moi-même le soir d’avant. Meilleure qualité-prix ever.
  • J’ai fait mon maquillage moi-même et une amie m’a coiffée. J’ai été très satisfaite du résultat et le plus important, je me ressemblais.
  • Mon mari s’est fait des playlists sur Spotify, donc pas eu besoin d'un DJ.
  • Une bonne amie à moi, notaire, a accepté d’officier la célébration gratuitement. Merci encore!
  • Nos invités étaient nos photographes. Nous préférons garder cet argent pour des photos de familles professionnelles après la venue de bébé no2.

Crédit : Pierre Trudel

 

Au final, presque tout le monde a accepté notre invitation, donc c’est environ cinquante personnes qui sont débarquées chez mes parents. Ma mère habitant à plus d’une heure de route de chez moi, c’est à elle et mon beau-père qu’est revenu le travail de décoration, réservation de la nourriture, entreposage de l’alcool… et gérer le stress d’accueillir tout ce beau monde chez soi (Merci Maman!).
 
La journée a été parfaite. Bien que j’étais stressée, que j’étais épuisée par ma grossesse et ma 21 mois qui fait ses dents, que j’ai eu le trac en marchant sur les airs de A Thousand Years et que notre fille a réclamé mes bras dès le commencement de la cérémonie, je ne changerais rien. Nous avons échangé les plus beaux vœux du monde devant nos êtres chers, avant de partager un repas quelque peu #ÀLaBonneFranquette, pour ensuite nous laisser aller sur la piste de danse (aka le sous-sol).

Ma fille qui refusait d'être déposée.
Crédit : Pierre Trudel

Avez-vous aussi choisi de célébrer votre union dans l'intimité? Et vos enfants ont-ils fait partie de la cérémonie?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES