Le week-end passé s’est déroulé un de mes festivals préférés de l’été : Jackalope, le plus gros événement de sports d’action au Canada. Pis de l’action, il y en avait en masse. Quand mon chum m’a dit qu’il avait des billets, j’ai hésité. J’avais vraiment envie d’y aller, mais comment est-ce que ça allait être avec un bébé de 10 mois qui grouille en titi? J’ai décidé d’y aller quand même et bien honnêtement, j’ai adoré!
 

Crédit : Valérie Andraos
 

Des démonstrations, des compétitions de calibre international, des compétitions pour les 13 ans et moins… Y’en a vraiment pour tous les goûts. Ceux qui veulent skater un peu partout, faire de l’escalade en plein air, ou encore ceux, comme moi, qui veulent juste regarder et être impressionnés.
 
J’ai été agréablement surprise de voir à quel point c’était familial en plein jour. Les poussettes et les planches à roulettes se côtoient à merveille. L’esplanade du Stade Olympique est bien adaptée pour tout ce qui roule (duh! C’est un festival de skateboard). Pour ma part, j’ai opté pour le porte-bébé. 

​J'aurais vraiment aimé participer à la guerre de fusils à eau! C'est un rendez-vous l'été prochain.
Crédit : Jackalope

Il y a un élément qui m’a saisie, et c'est la grande place dédiée à la gent féminine. Certaines des meilleures skateuses au monde étaient présentes! Mon coup de cœur : les filles de 13 ans et moins qui dominaient le mini parcours. Elles n’ont pas froid aux yeux et elles ne laissent pas leur place! Ça promet pour l’an prochain.

 
Crédit : Giphy

L’espace est hyper bien aménagé. Les food trucks et les kiosques sont intéressants. D’ailleurs, L&P et HeadsterKids étaient présents (des casquettes, toujours plus de casquettes).
 
Du skateboard, du base jump, de l’escalade, du fixed gear… tout plein de sports extrêmes qui, je l’espère, inspireront ma Florence dans un futur proche.

Cette année, nul autre que Tony Hawk était invité. Il a fait une démonstration incroyable et ensuite, il est tout bonnement allé skater avec les plus jeunes.

 
Crédit : Giphy
 

Cet événement est réalisé par Tribu Expérientiel, une agence fondée par Micah Desforges. Il a commencé cette belle aventure en organisant un concours de snowboard dans la cour arrière de sa maman… dans le quartier Rosemont. Manal Drissi en a dressé un beau portrait ici.
 
J’ai justement eu la chance de rencontrer la maman de Micah dimanche passé. Cette rencontre ne m’a pas laissée indifférente. J'ai réalisé que les rêves de nos enfants commencent avec nous, les parents. Et qu’avec notre appui et notre confiance, ils peuvent aller vraiment loin!
 
J’espère être une maman « cool » pour ma fille, sans les tattoos et les skills en skateboard, mais quand même. J’espère être en mesure d’être à l'écoute quand elle aura des idées de grandeur. 
 
On se voit l’an prochain, pour l’édition 2018! 

Page d'accueil