Noël, c’est la saison de l’amour et de la paix. C’est aussi le plaisir d’offrir et de recevoir. On peut toujours aller dans un magasin bondé pour offrir une patente pas nécessaire, mais suggérée, parce qu’il faut se donner quelque chose. Dans ma famille, on a retravaillé le concept de l’échange de cadeaux, car pour nous, Noël, c’est l’occasion parfaite pour prendre le temps d’offrir.

Pour faire un bref topo, ma famille se compose d’une maman, son amoureux, sept frères et sœurs, six conjoints et cinq rejetons. Ça fait beaucoup de monde, et beaucoup de cadeaux sous l’arbre. Comme on a tous des aptitudes créatives fortement développées, on fait une pige de cadeaux « fabriqués ». Le concept est assez simple, ça marche comme une pige traditionnelle, à la différence qu’on doit créer quelque chose pour la personne désignée.

Comme on est aussi des Nord-Américains bien ancrés dans nos mœurs consommatrices, on s’achète également un cadeau de petite valeur : un roman, un ustensile de cuisine, une carte cadeau. Mais, l’événement de notre soirée, c’est d’échanger nos présents faits main. Chaque année, on rit et on s’émerveille devant nos talents. On en a eu de toutes les sortes depuis que cette tradition a été adoptée. Ça va des pratiques repas congelés offerts à ma mère quelques semaines avant son opération au très artisanal coussin conçu spécialement pour ma belle-sœur. Ma sœur a eu droit à son ceinturon Batman pour transporter les biberons. Parfois, c’est complètement absurde, comme l’année où un de mes frères a reçu un casque à cornes viking. Le clou de notre réunion, c’est notre beau-frère qui transforme l’emballage en un casse-tête mécanique ou robotique qu’il faut résoudre si on veut avoir notre cadeau. 

J’avoue que ces présents ne sont pas toujours utiles. Mais, ce qui est magnifique, c’est qu’on s’offre, sans le vouloir, du temps. Et le temps, c’est la richesse de notre siècle. Pour Noël, je reçois du temps qu’un membre de ma famille a consacré à la réalisation de mon cadeau. Il a d’abord fait une réflexion sur mes goûts et il a mis quelques heures, parfois quelques jours, à sa conception. Il a fait en sorte que ma personnalité rejoigne la sienne dans cette création unique. Ce qui demande beaucoup plus d’efforts et d’énergie que d’acheter et d’emballer quelque chose.

Dans notre société impatiente et constamment pressée, je suis curieusement émue de voir que mon frère, en fin de session, ait reproduit dramatiquement la mort de Jon Snow. Que ma sœur, avec deux bébés, ait préparé une boîte de chocolats maison. Que mon chum, qui a travaillé comme un fou, ait construit un théâtre de marionnettes pour les enfants. Et moi, je suis toujours fébrile lorsque j’offre mon cadeau fabriqué, espérant avoir réussi à faire plaisir. Je suis fière de mon travail. J’ai alors l’impression de ressentir l’essence même de cette fête. Car, pour moi qui a le mot famille tatoué sur le cœur, Noël c’est célébrer le temps qu’on passe ensemble. J’apprécie ces moments remplis de joie et de tendresse. Ils m’apportent beaucoup de courage et de sérénité pour traverser le reste de l’année.

En cette saison des Fêtes, je suggère de prendre le temps de réaliser un cadeau plutôt que de l’acheter. Cuisiner un repas, tricoter une paire de bas, enjoliver un cadre rempli de magnifiques photos. Je suggère de miser sur ses talents, de recycler, de bricoler et de créer. De retrouver l’enfant en soi. Tout le monde est capable d’un peu de créativité et d’imagination. Et, pour les plus sceptiques, Pinterest est une vraie mine d’or pour toutes sortes d’idées DIY, des plus simples aux plus grandioses.

Je suggère de prendre un moment pour réaliser quelque chose d’unique. Pour offrir un cadeau qui nous rendra fiers. Et, je suis persuadée qu’il touchera son destinataire droit au cœur.

Plus de contenu