Les 10 articles les plus lus de 2017 sur TPL Moms

Crédit photo: Mariemaireal/Instagram Les 10 articles les plus lus de 2017 sur TPL Moms

Ok wow, 2017 est déjà terminé! Le temps passe TELLEMENT vite!

Ce fut une année assez prenante à plusieurs niveaux, beaucoup de personnes ont eu le courage de s'exprimer sur des sujets essentiels, c'est pourquoi on est vraiment fières d'avoir une tribune comme la nôtre pour ajouter notre grain de sel dans l'océan de l'Internet. 

On a l'intention de continuer à briser des tabous entourant la parentalité tout en vous proposant des activités et en vous faisant découvrir de nouvelles tendances mode, déco et lifestyle!

Nos stats de l'année 2017? 3 898 114 sessions, 1 381 034 utilisateurs et 6 286 638 pages vues.

On est ravies et tellement reconnaissantes d'avoir des lectrices et des lecteurs aussi nice que vous!

Voici nos 10 articles les plus lus de l'année :

10. Autisme : ma réalité vue à la télé, de Nadia Lévesque, avec 13 973 pages vues.
« Nous venions de voir notre réalité à la télé. Deux excellents comédiens jouaient le rôle de deux parents d’un enfant autiste dans la série Ruptures sur Radio-Canada. Le jeune comédien, William Coallier, qui incarnait l’enfant autiste était épatant tellement son jeu était juste. J’apprendrai ensuite qu’il a été coaché par nulle autre que la comédienne Guylaine Guay, maman de deux enfants autistes. »

Crédit : Ruptures/Facebook

9. Déni de grossesse : l'accouchement surprise de ma belle-sœur - Partie 2, de Mireille Vigneault, avec 14 729 pages vues.
« La famille immédiate s’étant occupée de réarranger l’appartement, nettoyer les vêtements, la literie et les serviettes donnés, il ne restait plus à ma belle-sœur qu’à s’installer et demander son congé de maternité! »

Crédit : Bowen Clausen Photography/Shutterstock

8. La vie sans Caleb, de Vicky Côté, avec 15 165 pages vues.
« Il y a un an aujourd’hui, j’ai des amis qui ont reçu cet appel. Maman doit se rendre à l’hôpital parce qu’il est arrivé quelque chose à son petit Caleb. Arrivé quelque chose? Il est tombé? Il s’est cassé un bras? Arrivée à l’hôpital, elle a vu son bébé inanimé. C’est là qu’elle a compris. Elle a compris que plus rien ne pouvait être fait. Même avec tous les efforts possibles pour le réanimer, le morceau de poire était logé trop loin. »

Crédit : Maman de Caleb

7. À toi qui aurait pu écrire #MeToo mais qui ne l'a pas fait, de Annie Nonyme, avec 15 223 pages vues.
« Tu ne manques pas de courage! La seule personne qui a manqué de courage pour être un humain digne de ce nom, c’est la personne qui t’a harcelée ou agressée sexuellement. La seule personne qui a manqué de courage, c’est celle qui en a été témoin sans agir ni dénoncer. »

Crédit : Tim Marshall/Unsplash

6. Chéri, j't'aime pu, de Isabelle Bujold, avec 18 709 pages vues.
« C’est arrivé un soir de semaine. En sortant de la maison, j’ai couvert mon fils de bisous, l’ai inondé de « je t’aime », lui souhaitant une « bonne soirée mon amour ». Sans un regard pour mon chum, ou presque. Et ça m’a frappée. Ce n’était plus lui, mon amour. »

Crédit : pathdoc/Shutterstock
 
5. J'allaite en regardant mon cell et la télé, ouain pis? de Isabelle Bujold, avec 20 170 pages vues.
« Désolée, mais non. Il en va de ma santé mentale. Sans la télé, comment aurais-je survécu en un seul morceau aux tétées groupées? Merci à Mon ex à moi, les deux saisons en rafale m’ont permis de survivre à la poussée de croissance des 3 mois. Merci à mon cell qui m’a permis de me sentir moins isolée et déprimée quand j’allaitais seule dans le noir à 4 h du matin. Qui m’a même permis de jaser avec d’autres mamans qui faisaient pareil. »

Crédit : DinaPhoto/Shutterstock

4.  Déni de grossesse : l'accouchement surprise de ma belle-sœur - Partie 1, de Mireille Vigneault, avec 20 794 pages vues.
« En une quarantaine de minutes, un bébé est né! Le miracle de la vie. L’infirmière demande si elle désire un garçon ou une fille. Elle répond qu’elle voudrait bien une fille. En riant, elle lui met un magnifique petit homme entre les bras. »

3. La charge mentale et émotive ou le travail invisible des femmes, de Vanessa Giguère, avec 27 832 pages vues.
« Si vous n’êtes pas familiers.ères avec le concept de charge mentale et émotive, il s’agit de toutes les tâches non visibles qu’une personne va accomplir pour faire en sorte que la vie de son unité familiale tourne le plus rondement possible. Prises individuellement, des tâches comme la prise de rendez-vous, l’inscription des enfants aux activités parascolaires, la gestion du calendrier familial, l’élaboration du menu de la semaine ou de la liste de courses peuvent sembler anodines. C’est l’accumulation de toutes ces tâches qui pèsent sur les femmes (et je parle ici d’un point de vue de femme blanche privilégiée, les challenges auxquels font face les femmes monoparentales, en situation précaire ou de minorité visible ont une charge émotive encore bien plus lourde). »

Crédit : Kubko/Shutterstock

2. Marie-Mai, prénoms d'enfants et les jugements qui vont avec, de Steph Von Rob, avec 31 553 pages vues. 
« Pour en revenir au prénom '' Gisèle '', qu’y a-t-il de si choquant? Je me le demande sincèrement. Parce que c’est un vieux prénom? Si elle l’avait nommée Marie-Ève, je suis convaincue qu’elle aurait reçu autant de critiques, sinon plus! Du genre : « Ouin, c’est vraiment un nom commun, c’est un peu plate ». Si elle l’avait appelée Rebeka, on l’aurait accusée de vouloir être trop originale. C’est tellement épuisant... L’affaire que ces personnes oublient, c'est qu’un choix de prénom est tellement personnel et intime. Que savons-nous de l’histoire qui se cache derrière Gisèle? Fuck all. »

Crédit : Mariemaireal/Instagram

1. Le récit de mon premier accouchement (la version illustrée), de Bach, avec 35 656 pages vues. 

Crédit : Bach

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES