Cette montre qui dit que j'ai mal dormi

Crédit photo: Vladislav Muslakov/Unsplash

Pour mon anniversaire, j’ai reçu une montre d’exercice Fitbit. Ça faisait un petit moment déjà que j’en voulais une, mais disons que ce n’était dans la liste des priorités d’achats (venait avant un banc d’auto pour Bébé-Poussin, un sac de portage pour Bébé-Poussin, un cube d’exercice pour Bébé-Poussin, etc.) Bref, j’étais vraiment contente de la recevoir en cadeau. Au départ, mon idée c’était de voir le nombre de pas que je fais dans une journée et surtout, tenter d’atteindre le fameux 10 000 pas qu'il est recommandé de faire quotidiennement pour être actif.

Oui, ça m’a forcée à marcher un peu plus (cet été surtout, quand les trottoirs étaient praticables et le temps, clément). De plus, des petites alertes chaque heure me rappellent à l’ordre quand je suis immobile depuis trop longtemps. Ça fonctionne, souvent je vais faire quelques pas de plus pour atteindre l'objectif de nombre de pas par heure.

Mais finalement, c’est l’analyse de mes cycles de sommeil que j’utilise le plus. Tous les matins, ma montre me dit si j’ai eu une bonne nuit. Elle m’informe sur le temps que j’ai passé en sommeil profond, sommeil léger, sommeil paradoxal et surtout combien de temps j’ai été éveillée!

Crédit : Capture d'écran Fitbit

J’ai un bébé à la maison, cette petite bête adorable qui toutes les nuits encore se réveille quelques fois pour demander à être rassurée et avoir un peu de lait. Dans ma perspective de fille qui a besoin de son beauty sleep de 8 h en continu, toutes mes nuits sont plus ou moins mauvaises en ce moment. Et pourtant, tous les matins, j’ouvre la fonction « analyse de mon sommeil » de l’application de ma montre pour me le confirmer.

Selon les statistiques, j’ai significativement plus de périodes d’éveil et moins de sommeil profond que les femmes de mon âge (la fonction « comparer mon sommeil avec un échantillon réaliste de mamans d’enfants en bas âge » n’existe pas!) Je sais à quelle heure bébé a réclamé ma présence, combien de temps elle m’a empêchée de dormir tenue éveillée. Je peux même dire à mon amoureux avec précision l’heure à laquelle les chants d’amour ont retenti. Et je peux constater que finalement, peut-être que je dors mieux que je le crois quand je suis assoupie, assise sur le divan, la tête croche, en plein milieu de la nuit (il m’arrive même d’y avoir un sommeil profond!).

Si j'ai bien compris, ma montre analyse mes mouvements (et mes non-mouvements) ainsi que mon rythme cardiaque pour calculer avec une précision relative mes cycles de sommeil. Il s'agit d'un estimé parce que seul un électroencéphalogramme peut vraiment connaître avec précision les cycles de sommeil. Mais bien sincèrement, je trouve qu'elle est quand même assez précise sur mes heures de coucher et de réveil. Semble-t-il qu'elle apprend aussi à mieux me connaître à force de l'utiliser. 

Bref, je sais maintenant tout sur mon (non) sommeil et clairement ça me conforte que la technologie corrobore le fait que mon bébé ne fait pas encore ses nuits. Chacun son truc!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES