Recommencer à penser à moi, une petite crème à la fois

Crédit photo: chezbeate/Pixabay

C’est un peu un lieu commun de dire que je me suis oubliée en devenant maman. Bébé-Poussin est devenue le centre de mon petit univers et de toutes mes attentions. Comme beaucoup de maman, il y a des moments où j’ai décidé que mon hygiène personnelle prendrait le bord. Alors, si je retardais le moment de ma douche quotidienne, je vous dirais que mes petits pots de crème ont aussi été négligés. Je crois que j’ai fini ma crème de jour alors que bébé avait 3-4 mois et je n’en ai pas racheté parce que « bah, à quoi bon au fond ». Et en plus, j’avais bien plus besoin de X ou Y trucs pour ma fille avant de dépenser pour moi.
 
Récemment, je suis retournée au travail. C’est avec un certain plaisir que j’ai retrouvé mes jolies robes « de madame » et mes souliers à talons. Mon mascara a repris du service sur une base quotidienne. Et tous les matins en me regardant dans le miroir, je trouvais que mon visage était bien terne. C’était peut-être un peu le visage d’une maman qui ne dort pas assez. Mais c’était beaucoup une peau qui s’ennuyait d’être bichonnée, hydratée, chouchoutée.

J’ai donc décidé de célébrer mon retour à 100 % de mon salaire (et de dépenser une carte cadeau reçue il y a un moment), de me gâter et m’acheter des petits produits. J’ai finalement jeté mon dévolu sur un nettoyant qui sent trop bon la lavande, un masque super hydratant et même des rouges à lèvres. En fait, peu importe ce que ça aurait été, c’était doux parce que c’était pour moi, c’était légèrement futile et ça m’a rendue heureuse.

Depuis une semaine, je recommence à prendre quelques minutes matin et soir pour nettoyer mon visage en le massant et j’applique mes petites crèmes. Je retrouve ce petit rituel qui me rappelle que sous mes allures de maman-gestionnaire du foyer, y’a aussi une jeune femme qui mérite de se gâter un peu et de penser quelques fois à elle.
 


Crédit : Giphy

Je crois que la prochaine étape, ce sera d’aller acheter quelques dessous pour ma poitrine post-allaitement. Vous savez, ces petits bouts de dentelle qui nous rappellent qu’on est sexy. Tout ça parce que, pour reprendre l’expression « je le vaux bien! ».

Et vous, qu’est-ce qui a marqué ce moment où vous avez recommencé à penser (un peu) à vous?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES