Le Japon pour les enfants - Partie 1 : Tokyo

Crédit photo: Andre Benz/Unsplash Le Japon pour les enfants - Partie 1 : Tokyo

Nous revenons tout juste du Japon. (Vraiment. Genre que personne n'est remis du décalage horaire et que je rédige cet article à une heure à laquelle je ne suis normalement pas fonctionnelle.) C’est un pays magnifique qui se visite très bien en famille! Pour vous inspirer si vous prévoyez vous y rendre, voici les activités que Coco et Bout d’Chou ont préférées dans la région de Tokyo.

1. Odaiba 
Odaiba est une île artificielle située dans la baie de Tokyo. Le train qui s’y rend n’a pas de chauffeur! On peut donc s’installer dans le premier wagon et profiter d’une vue extraordinaire sur la ville et la baie. Coco et Bout d’Chou ont adoré!

L’île compte une plage, un centre commercial devant lequel se trouve une statue de 18 mètres de Gundam, personnage d’une série manga, et le Miraikan, un musée des sciences qui propose des démonstrations mettant en vedette Asimo, le célèbre robot de Honda. Les enfants peuvent s’asseoir à l’avant pour bien voir. Asimo court et frappe un ballon. Vraiment impressionnant!
 


Crédit : Miraikan

2. La Meguro-gawa
La promenade le long de la Meguro-gawa est populaire quand les cerisiers sont en fleurs. Cette année, ils ont fleuri une bonne semaine à l’avance et il n’en restait plus grand traces à notre arrivée. Nous étions un peu déçus, mais la promenade était tout de même splendide et, surtout, comme nous étions à peu près seuls, les enfants avaient amplement d’espace pour courir en admirant « les fleurs roses ».
 

Crédit : Quartz

3. Le musée des pompiers
Un musée extraordinaire pour les enfants! Comptant plusieurs étages, il propose plein d’activités excitantes. Les enfants peuvent s’asseoir dans un hélicoptère ou un camion de pompier (aux gyrophares fonctionnels!), voir des tas de véhicules différents et éteindre un feu virtuel. Le mieux? C’est gratuit!
 

Crédit : Quartz
 

4. Le marché aux poissons Tsukiji
Le marché Tsukiji est un super endroit pour goûter des produits frais : Bout d’Chou a réclamé de l’anguille et j’ai dû partager mes sushis avec lui! Les enfants ont aussi été impressionnés par les étalages et les aquariums remplis de poissons et de fruits de mer.
 

Crédit : Quartz

5. L'entraînement des lutteurs de sumo à Arashio-beya
Bon, en réalité, le matin où nous nous sommes rendus à Arashio-beya, l’entraînement avait été annulé. Reste que, quand il a lieu, il s’agit de la meilleure façon d’observer du sumo sans assister à un combat. Avec de jeunes enfants, nous préférions avoir la possibilité de partir à n’importe quel moment! Bref, il suffit de se présenter entre 7 h 30 et 10 h pour suivre l’entraînement par la fenêtre. Et si vous jouez de malchance comme nous, il y a un parc juste à côté où les enfants peuvent oublier leur déception!
 

 Crédit : Quartz

6. Kawaguchi-ko
Kawaguchi-ko est un village situé à deux heures de Tokyo d'où on peut admirer, si la météo est de notre côté, le mont Fuji. Nous avions bien crinqué Coco et Bout d’Chou et ils étaient tous excités d’apercevoir le volcan! Le funiculaire (qui mène à un belvédère) et le tour de bateau sur le lac Kawaguchi leur ont aussi beaucoup plus. 

C’est de la rive nord du lac qu’on a la meilleure vue sur le mont Fuji, et on y trouve le parc Oishi. Ainsi, les enfants peuvent lâcher leur fou dans les structures de jeu pendant qu’on profite du paysage! 
 


Crédit : Quartz

Après Tokyo, nous avons mis le cap sur Kyoto... mais je vous en parle dans un prochain article!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES