Mettre des bottines ou non à nos bébés? Une spécialiste répond à nos questions! - Partie 1

Crédit photo: Alexa_Fotos/Pixabay Mettre des bottines ou non à nos bébés? Une spécialiste répond à nos questions! - Partie 1

Ma fille a 16 mois et elle ne marche toujours pasEt c’est son droit! Elle le fera bien quand elle sera prête, et j’ai décidé de ne pas lui mettre de la pression avec cela. Elle en aura bien assez au cours de sa vie. Mais voilà que Madame Chose s’en mêle : « Elle ne marche pas encore?! Ben mets-lui des bottines! » Tannée d’entendre ce commentaire redondant et me demandant si j’étais en faute et une horrible mère de laisser ma fille chausser des mocassins souples uniquement, j’ai posé la question au pédiatre de ma fille. Sa réponse m’a étonnée : 

Docteur : Mme Dubé, êtes-vous née avec des bottines?
Moi (ne comprenant pas trop où il voulait en venir) : Euh… non.
Docteur : Et bien dites-vous que si elles étaient nécessaires à la marche, vous seriez née avec. Vous n’êtes pas venue au monde avec des bottines et à ce que je vois, vous marchez parfaitement.

Hum, pas fou docteur!

Alors, pourquoi plusieurs personnes entretiennent-elles cette culture de la bottine pour nos touts-petits? Afin d’avoir le mot juste, je me suis entretenue avec une spécialiste dans le domaine, Dre Emmanuelle Lamontagne, podiatre et co-propriétaire de la clinique Santé podiatres de Québec.

1. Pouvez-vous nous dire concrètement le rôle d’un podiatre dans la croissance de nos bébés?
Le podiatre est le professionnel de la santé évaluant, diagnostiquant et traitant les affections locales des pieds. Dans le cas d’un enfant, son rôle consistera principalement à évaluer la démarche, les mouvements articulaires des membres inférieurs et la posture à l’aide d’un examen biomécanique. Le podiatre vérifie également l’intégrité de l’état des pieds (système musculo-squelettique, peau, ongles, réflexes neurologiques). Le podiatre s’assurera que le développement des pieds et de la démarche soient dans les limites de la normale et pourra effectuer un traitement au besoin.

2. En moyenne, à quel âge un enfant devrait commencer à marcher?
Un enfant commence à marcher de façon indépendante généralement entre 10 et 18 mois. 

3. Quand devons-nous nous inquiéter et consulter?
Vous pouvez consulter en tout temps si quelque chose vous inquiète. Une évaluation permet aussi de quantifier le développement de la démarche de votre enfant par rapport aux normalités. Il est tout à fait normal qu’un enfant trébuche les premiers mois à la marche, cela fait partie de l’apprentissage. Toutefois si les trébuchements sont récurrents après ce délai, il est conseillé de voir un podiatre pour une évaluation. Après 18 mois, si l’enfant ne marche toujours pas, il est conseillé de consulter un pédiatre afin de faire un bilan de l’état de santé et de la fonction neurologique de l’enfant.

4. Y a-t-il des exercices ou des trucs à faire afin d’aider notre enfant à marcher?
Encourager votre enfant à bouger et faire des mouvements. Laissez-le marcher à quatre pattes, se traîner au sol, ramper ou rouler par terre, votre enfant doit prendre conscience de son environnement par lui-même. Privilégiez les moments où votre enfant peut jouer sur des surfaces au sol telles que les tapis plutôt que les appareils de type trotteur.

5. Est-ce que nous devrions ou non leur faire chausser des bottines afin de les aider à marcher?
Un enfant qui ne marche pas encore n’a pas besoin de chaussures à l’intérieur. À ce stade, les chaussures servent principalement de protection par rapport aux conditions externes telles que la température, les surfaces sales ou avec des roches. Vous pouvez lui mettre des chaussettes antidérapantes pour l’aider à ne pas glisser sur le plancher de la maison, mais laissez-le pieds nus le plus possible. Votre enfant est en phase d’apprentissage, il découvre les sensations et textures de matériaux et ces informations sensorielles sont essentielles à son développement.

6. Qu’est-ce qui fait que nos parents et nos grands-parents entretiennent cette culture de la bottine comme pré-requis à la marche?
Je crois que c’était une pensée qui était beaucoup plus populaire dans le temps de nos parents et grands-parents de porter des bottines rigides pour marcher. Les bottines peuvent avoir leur utilité chez un enfant présentant des symptômes à la marche et l’aider dans ce sens, mais elles ne vont pas faciliter l’apprentissage de la marche chez un enfant qui ne marche pas encore. Pour un enfant sans symptôme, il est davantage recommandé de choisir des chaussures souples, confortables et en dessous de la cheville.

À suivre...

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES