L’exposition « Swedish Dads » débarque enfin à Montréal, et c'est gratuit!

Crédit photo: Johan Bävman/Facebook L’exposition « Swedish Dads » débarque enfin à Montréal, et c'est gratuit!

Ce n’est pas la première fois que je vous parle du modèle suédois en ce qui a trait à la parentalité. Pour avoir marié un Suédois, accouché à Stockholm et vécu en famille ici et là-bas, je peux facilement comparer les similarités et différences entre le modèle scandinave et le québécois. Je vous en avais parlé ici, mais si ça ne vous dit pas de tout relire, laissez-moi vous résumer le principal : en termes d’égalité, nous avons des croûtes à manger!
 
Avec comme finalité de promouvoir l’équité entre les hommes et les femmes, la Suède a instauré un congé parental de 480 jours, incluant trois mois exclusifs pour le père. Malgré cela, ce ne sont pas tous les couples qui partagent leur congé équitablement. Johan Bävman est un de ces pères qui a toutefois pu profiter de ces politiques et qui a vu sa vie chambouler. Comme photographe, il a voulu rendre hommage à cette portion de pères qui, comme lui, défient les statistiques et profitent pleinement du congé parental suédois en restant à la maison seuls avec leurs enfants durant au moins 6 mois.
 
Dans son exposition Swedish dads, Johan Bävman nous présente ce que c’est d’être père durant un long congé de paternité. On y voit des papas à la fois dans l’immense grâce et l’infinie platitude du quotidien avec des enfants, dans les soins de leurs corps et de leurs grosses douleurs, dans la douceur matinale et le chaos du soir. Des papas aucunement extraordinaires si ce n’est qu’ils ont osé de faire de leur domesticité le lieu de leur plus grand chantier : celui d’être 100% présents quand leurs enfants sont tout-petits.
 

Crédit : Caroline Dawson

Ce projet a donc la double fonction de nous présenter la toile de fond du généreux système suédois, mais surtout de nous montrer ce que ces politiques peuvent changer dans le quotidien des pères et de leur relation à la fois avec leurs partenaires et leurs enfants, dans le but avoué d’inspirer d’autres pères à travers le monde à s’investir davantage dans le quotidien de la petite enfance.
 
Dans le cadre du Festival Fika(s), en collaboration avec l’Ambassade du Suède à Ottawa et après une tournée dans plus de 50 pays à travers le monde, l’exposition s’arrête ENFIN à Montréal, du 5 mars au 21 avril et ce, GRATUITEMENT! Pour avoir le livre tiré de l’exposition chez moi, je peux vous dire que ça vaut la peine.
 
Quoi : L’exposition photographique Swedish dads du photographe Johan Bävman
Quand : du 5 mars au 21 avril
Où : Salle d’exposition de la Place-des-Arts
Coût : gratuit!

 
 
Pour plus d’informations, vous pouvez visiter le site web du photographe Johan Bävman ici.  ou la page de l’évènement ici. Vous pouvez aussi assister à la conférence gratuite qui aura lieu le 12 mars sur l’équité des congés parentaux (Suède et Québec) qui m’a l’air super intéressante. Détails ici!
 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES