Pendant mes années vraiment très longues d’éducatrice en garderie/amie pas d’enfants/wannabe mom, j’ai eu le temps de réfléchir, de faire des rêves et des plans sur ce que je souhaitais pour mes enfants. J’avais une longue liste de souhaits : santé, intelligence, sens de l’humour, gentillesse, cuteness (soyons honnêtes!), etc. De l’autre côté, il y avait quelques défis qui me semblaient difficiles à accorder avec ma personnalité et mon niveau d’énergie…

Quand je me suis lancée dans mes projets d’adoption à l’international et de famille d’accueil, j’ai analysé et réfléchi encore plus fort parce que j’avais des réponses et des choix concrets à faire. Quel était mon niveau de tolérance à certaines conditions médicales, certaines situations familiales, certains besoins spéciaux? J’ai fait des choix en toute connaissance de cause et j’ai dit oui à deux merveilles qui ont fait de moi une maman comblée d’amour!

Depuis quelque temps, je constate l’évolution de mes cocos qui grandissent à leur rythme et je ne peux m’empêcher de penser que l’univers s’est un peu foutu de ma gueule…

Moi, mon enfant va faire des siestes de 3h, s’endormir à 7h et se réveiller de bonne humeur à 7h…
La réalité : ma première n’a jamais fait une sieste de plus de 1h30 et mon second, lui, 1h15. Juste assez pour me donner le temps de finir de ranger le dîner et de commencer à me dire que je pourrais me reposer… Le soir, une routine béton nous permet un retour au calme relativement sans problème. En s'endormant, mon bonhomme me dit souvent « tantôt salon »… Il faut le croire! À 5h15, il vient me chercher pour que je lui mette son émission à la télé... le temps que maman retrouve son cerveau et son sourire...

Moi, mon enfant sera calme aimera faire des casse-têtes, lire des livres et parler doucement…
La réalité : Poulette saute, court et grimpe tout en posant des tonnes de questions sur tous les sujets qui lui passent par la tête. Poulet a un talent particulier pour tester la sécurité d’une pièce en moins de quelques minutes et il adore partir à l’aventure dans les corridors inexplorés des lieux publics comme un CLSC, un hôpital ou un cégep…

Moi, en tant que solomom, je ne pourrai pas avoir un enfant qui a régulièrement des rendez-vous…
La réalité : Depuis mon retour au travail, l’été passé, mes enfants ont en moyenne 6 rendez-vous par mois. Bien sûr, il faut ajouter les journées raccourcies par un téléphone du CPE ou de l’école! Heureusement qu’un changement de carrière m’a permis d’avoir un emploi où la conciliation travail-famille fait partie de la convention!

Ma vie de maman n’est absolument pas celle que j’avais imaginée, mais j’ai des enfants drôles, intelligents, magnifiques, charmeurs et qui sont convaincus d’avoir la meilleure maman du monde. Je serai probablement fatiguée pour la prochaine décennie, mais je suis prête à affronter les surprises qui seront sur notre chemin parce que nous nous sommes trouvés!

Et vous, vos enfants, ils ressemblent à vos rêves?

Page d'accueil