La Grande Journée des petits entrepreneurs : pour former les entrepreneurs de demain

Crédit photo: julia-raasch/unsplash La Grande Journée des petits entrepreneurs : pour former les entrepreneurs de demain

Source: Grande journée des petits entrepreneurs

 

Le 15 juin prochain, se tiendra la Grande Journée des petits entrepreneurs, un évènement annuel qui s'adresse aux enfants de 5 à 12 ans. Ma fille Naima attend cette journée avec impatience puisqu'elle  y participera pour la 3e année consécutive.

 

La première fois que nous en avons entendu parler, nous nous sommes retrouvés par hasard dans un rassemblement de jeunes entrepreneurs à Val-David. J’ai été très impressionnée par l’ingéniosité et la créativité des enfants. Il y avait des kiosques où les jeunes vendaient de l’artisanat, des gâteries sucrées et bien sûr de la limonade. Certains offraient même des services comme le nettoyage de vélos ou de promenade de chiens.

 

La première année que nous avons participé à l’événement, mon fils était dans le pic de ses réactions allergiques et j’avais besoin qu’on prenne une action concrète pour transformer la nourriture en quelque chose de positif. Nous avions donc préparé des biscuits sans lait, œuf, noix et arachide. L’an dernier, ma fille a fait une recette de biscuits différente (mais sans la plupart des allergènes prioritaires) ainsi que de la limonade. Question de faire changement, cette année, nous ferons des sucettes en chocolat et des fudges véganes. Naima a également décidé de remettre une partie de ses profits à Bye Bye Allergies, un organisme qui amasse des fonds pour l’accès à la désensibilisation aux allergies alimentaires et qui vient en aide à plusieurs enfants allergiques, dont son petit frère.

 

Source: Grande journée des petits entrepreneurs

 

Je suis d’avis qu’on apprend et qu’on retient davantage en faisant un projet plutôt qu’en remplissant des feuilles à l’école.   En participant à la journée des Petits entrepreneurs, ma fille pratique ses mathématiques en faisant de petits calculs, en entrant ses ventes dans son pictogramme et en apprenant la valeur de l’argent. De plus, elle participe à l’élaboration du plan d’affaires, à l’achat du matériel et des ingrédients ainsi qu’aux préparatifs des biscuits. On mise également sur sa calligraphe et ses dessins pour faire la pancarte de promotion de son kiosque. Finalement, elle doit surmonter sa timidité pour aborder les gens, ce qui pour elle est son plus grand défi.  On s’entend que plus l’enfant est jeune et plus l’implication parentale est nécessaire mais c’est une expérience très formatrice tant pour les enfants que pour les parents.

 

Les valeurs entrepreneuriales m’ont été transmises par mon père qui m’a souvent amené à son bureau où je l’entendais appeler des clients potentiels jusqu’à ce qu’il obtienne un « oui ». Il me disait que pour 10 « non», tu as un « oui ». Il suffit d’être persévérant. Je crois que les gens d’affaires sont tenaces et c’est quelque chose d’important à transmettre aux enfants.

Je me rappelle  que quand j’étais petite, il m’envoyait cogner à la porte de tous les voisins pour offrir le chocolat que je devais vendre comme moyen de financement. Je détestais ça mais je suis reconnaissante qu’il me poussait à le faire puisque c’est une bonne leçon d’entrepreneuriat.

 

La Grande journée des Petits entrepreneurs est un bel événement pour apprendre à faire des affaires, tout en s'amusant.   Vous pouvez déjà inscrire la petite entreprise de vos enfants ici.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES