Petits trucs écolos pour parents éconos

Petits trucs écolos pour parents éconos

Récemment, on apprenait que l'endettement des ménages canadiens s'est accru une nouvelle fois.  Nous vivons dans un monde de consommation, où on achète à crédit au lieu d'épargner avant de s'offrir quelque chose. Alors que plusieurs d'entre nous devons nous serrer la ceinture, voici cinq trucs pour diminuer notre fardeau financier, tout en étant respectueux de l'environnement.

 

Faire son bouillon soi-même

Plusieurs recettes demandent du bouillon de légumes / poulet / boeuf.  Alors qu'un carton acheté en épicerie coûte au moins 2,50$, il revient beaucoup moins cher de le faire from scratch, en faisant mijoter ses pelures de légumes, des os de boeuf ou une carcasse de poulet dans une grande casserole d'eau.  C'est rapide, ça donne une deuxième vie aux restes de table avant d'aller à la poubelle ou au compost et c'est économique.  En plus, c'est beaucoup plus savoureux.

 

Adieu, l'assouplissant!

J'ai arrêté d'acheter de l'assouplissant le jour où j'ai commencé à utiliser des couches lavables pour ma fille, il y a 2 ans et demi, et je ne retournerai jamais en arrière.  Mes vêtements ne sont pas pleins de statique et ils sentent... le vêtement.  En plus d'être une dépense inutile selon moi, les feuilles d'assouplissant se retrouvent... au dépotoir.  Il y a bien le format liquide, mais encore là, qui a décidé que nos vêtements devaient sentir la fraîcheur printanière pour être acceptables?

 

Ne plus acheter de produits nettoyants spécialisés

Au lieu d'avoir un produit pour chaque tâche ménagère, j'utilise uniquement ces quatre ingrédients pour nettoyer toute ma maison :

  • Savon à vaisselle
  • Vinaigre
  • Bicarbonate de soude
  • Jus de citron

Du vinaigre dilué dans de l'eau pour laver vitres et miroirs. Un mélange de savon à vaisselle et de vinaigre pour laver toutes les surfaces. Un vieux citron pour récurer le four et le micro-ondes et du bicarbonate de soude pour les taches tenaces.

 

 

Ce changement dans mes habitudes de ménage fait une grosse différence dans le budget familial. Ce sont des ingrédients économiques qui me permettent d'éviter d'acheter des bouteilles de produits de toute sorte qui vont malheureusement se retrouver à la poubelle ou au recyclage. Je n'utilise pas d'essuie-tout non plus, juste de bonnes vieilles guenilles faites en sacrifiant mes vieux vêtements en coton.

 

Planifier ses repas

Avoir un plan détaillé des repas et collations que nous allons manger pendant la semaine évite les achats impulsifs à l'épicerie et du même coup, de faire exploser le budget. J’élabore une liste de repas pour la semaine en essayant de regrouper les ingrédients identiques. Par exemple, si une recette n’utilise que ½ tasse de crème, je vais en trouver une autre qui me permettra de terminer le carton. Ça semble si logique, mais il est trop facile de gaspiller des aliments parce qu’on ne sait pas quand ou comment on va les utiliser. Le gaspillage alimentaire augmente la quantité de déchets qu’on génère et en plus, c’est mauvais pour notre portefeuille.

 

Réapprendre des habiletés oubliées

Lorsque nos grands-parents avaient notre âge, ils étaient beaucoup plus débrouillards que nous (et pas mal plus économes aussi !). Dans cette optique, j’ai commencé à utiliser d’anciennes techniques, comme le reprisage et la couture. Je sais maintenant comment réparer un vêtement troué et faire un bord de pantalon par moi-même, sans machine à coudre. Au lieu de payer quelqu’un d’autre pour le faire à ma place et ainsi perdre de l’argent durement gagné, je peux m’en occuper moi-même pour une fraction du coût.

 

Ces petits changements sont simples à appliquer et me permettent d’épargner chaque mois. Quels sont vos trucs pour épargner tout en évitant le gaspillage de ressources?

 

 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES