« La photo que je n’aurais jamais publiée » - Partie 1

Crédit photo: Anonyme « La photo que je n’aurais jamais publiée » - Partie 1

Parce ce qu’on a tous des complexes

Depuis que je suis maman, mon corps a évidemment changé. C’est quelque chose que je trouve très normal et qui honnêtement ne me dérange pas tant. Malheureusement, je ne vois pas souvent d’image de femmes qui me ressemble. J’ai été contente de lire plusieurs femmes partager leur complexe dans la revue l’Édition Papier. C'est donc inspiré par ce texte que certains TPL Moms dans Dads ont accepté de partager avec vous leur complexe.

Marie-Odile : mon ventre

Avant mes grossesses, j'avais zéro mou de ventre. Depuis, j'ai beau m'entraîner, courir, faire attention à mon alimentation, il est là. Je m'habitue à lui. Même si parfois je le déteste. Aux yeux de mon homme, il est beau, voir inexistant ce mou de ventre. Avec le temps, j'apprends à le trouver beau. Après tout, s'il est là, c'est parce que j'ai la chance d'avoir deux trésors avec moi.

 

Crédit: Marie-Odile

 

Véronique : mes genoux

Depuis longtemps, je n'aime pas mes genoux. C'est bizarre, mais j'ai toujours des bleus et une patch de peau sèche, peu importe ce que je fais. On voit aussi beaucoup de veines sur le côté intérieur de mes genoux. Bref, ça me dérange l'été, mais bon je mets quand même des shorts et des jupes quand il fait chaud.

Crédit: Véronique

 

Charlène : mon écriture

Mon complexe, il est dans ma tête. C'est pour quelque chose dont je n'ai pas de diagnostic, mais qui s'appellerait sûrement de la dyslexie, ou de la dysorthographie. Pour vrai, chaque fois que j'écris un mot, je me pose des questions. Je demande si je change de mot ou si je l'écris quand même.

Crédit: Charlène

Anonyme : mon ventre et mon acné

J’en partage deux... parce que l'amour de mon corps est un travail ardu et constant. Il y a mon ventre, j'essaie fort fort de l'accepter comme ça, mais il y a des jours où c'est plus facile que d'autres. Sinon, mon acné, qui m'accompagne depuis mes 14 ans. Malgré le fait que je fasse super attention aux produits que j'utilise sur ma peau, que je la nettoie matin et soir et que j'évite le maquillage dès que je peux la laisser respirer, j'ai toujours quatre, cinq boutons ou rougeurs pour me donner un look ado ou en spm .

 

Anonyme : mon ventre, mes seins et mon nez

J’ai toujours trouvé que j’avais un ventre trop mou, même avant mes trois enfants, même à 115 livres. Je n’ai aucune vergeture sur le ventre, mais je l’aimerais plus ferme et plus petit. Comme j’ai débuté ma puberté rapidement, ma poitrine est apparue rapidement. Je n’ai pas une petite poitrine, depuis toujours. Comme elle est apparue rapidement, la peau de mes seins a craqué et j’ai des vergetures. À 13 ans, elles étaient très apparentes et j’avais beaucoup de difficulté à accepter ma poitrine pour cette raison. Maintenant, les vergetures sont blanches et ne paraissent plus beaucoup, mais elles me dérangent encore. Pour finir, je n’ai jamais aimé mon nez. Je le trouve trop long... si j’avais le courage et l’agent, je passerais peut-être sous le bistouri. Mais je préfère dépenser mes sous en voyages!

 

Si jamais vous voulez partager une photo ou quelques mots sur votre complexe, dites-nous tout dans les commentaires!

 

 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES