L’écho de l’écume : un spectacle pour enfants drôle, touchant et surprenant

Crédit photo: Crédit: Théâtre de ville

J’ai eu la chance d’assister au spectacle l’Écho de l’écume avec mes enfants de 3 et 6 ans respectivement. Nous nous sommes rendus à la Maison de la culture Maisonneuve dans Hochelaga dans le cadre du Festival des Petits Bonheurs. C’est une pièce de théâtre de la compagnie Les chemins errants qui met en scène deux actrices qui créent devant nous des œuvres d’art avec de la peinture. Ce processus artistique est parsemé de chansons a capella issues du répertoire marin, de harpe, d’accordéon, de moments cocasses, de poésie et de danse.

Avant le spectacle, nous avons attendu dans une salle où il y avait l’exposition temporaire Je suis un chantier qui permet aux enfants de construire, jouer et de se créer des univers bien à eux dans les installations interactives. Ils ont vraiment adoré cet endroit qui leur a permis d’user de leur imagination et de sortir un peu de leur énergie avant le spectacle.

 

Crédit:  Noémie Giguère

 

Puis, on nous a conduits dans une autre salle pour le début du spectacle. Mes enfants ont été bien attentifs tout le long de la représentation d’une durée de 50 minutes, grâce aux talents des actrices et aux péripéties de l’histoire. Ce qui est intéressant de cette œuvre c’est qu’elle mélange les arts visuels avec le théâtre, la danse et le chant.

 

Ma grande de 6 ans a aimé le fait qu’elle ait pu créer sa propre histoire puisqu’il n’y a pas vraiment de paroles (sauf des chansons et de la musique). Selon elle, ce sont deux personnes qui apprennent à se connaître près de la mer.  Dans mon regard d’adulte, ce que j’ai le plus aimé, c’est l’utilisation de la scène et du décor qui nous plonge dans un univers insulaire ainsi que les accessoires qui ont plusieurs fonctions durant le spectacle. Quant à mon petit de 3 ans, il avait des émotions mixtes à la fin puisqu’il a eu un peu peur à certains moments lors des actions spontanées des actrices, comme certains autres enfants qui semblaient être de son âge. Malgré ses émotions en montagne russe, il a aimé ça!

 

Bien que le Festival des Petits bonheurs soit terminé pour cette année, l’organisme offre une programmation gratuite tous les dimanches matins de 10 à 12 h, et ce,  à partir du 2 juin à la Place Émilie-Gamelin.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES