Merci les voisins pour notre amour de ruelle!

Crédit photo: peter-mason/unsplash Merci les voisins pour notre amour de ruelle!

Ça fait déjà plusieurs années que je veux en parler, exactement 2 ans, en fait. Je voulais dire comment j'aime mes voisins et ma ruelle qui est en ce moment en train de devenir verte. Au moment d'écrire ces lignes, il y a excavation sur le béton et nous aurons prochainement bacs et verdure qui viendront agrémenter les sorties fréquentes de nos enfants dans la ruelle. J'ai l'air de sortir de nulle part avec cet amour d'entre-rue bétonnée, mais c'est qu'en fait, je cache un lourd secret, c'est la première fois de ma vie montréalaise que j'ai accès à une ruelle. 

Vous avez bien lu, l'émotion qui m'habite vient du fait que je n'ai jamais vécu un bon voisinage parce que j'ai souvent pas eu de voisins (sauf des chats de ruelles), des personnes un peu plus vieilles (donc sans fratrie pour enjoliver mes sorties dans ma cour ou pas de ruelle du tout. En fait, sur 15 ans à Montréal, j'ai vécu plus de la moitié sans ruelle parce que j'habitais dans des rues qui n'en avaient pas. 

Depuis que je suis dans ma maison/condo/havre de paix, je dois vous avouer que je vis pleinement ma life de ruelle. Je suis dans le comité de ruelle verte (mais moins présente parce que j'ai eu tous les virus cet hiver), je suis toujours sortie dès que le soleil pense à peine à se pointer le bout du nez (donc depuis 2/3 semaines), j'essaie tant bien que mal (moins mal qu'on pense selon mes voisines) à me faire des amies parents, on essaie collectivement de donner une belle place pour les enfants et d'ajouter de la verdure, j'en viens à connaître beaucoup de monde et mes enfants se font des ami.es et je trouve ça tellement beau comme vie de quartier. 

Je trouve ça incroyable d'avoir du monde avec qui s'extasier du nom de notre festival de Quartier (Jarry Varry) et du fait qu'on devrait avoir une poissonnerie. On sort les chaises des uns et les tables des autres, on s'organise des petits soupers et les enfants passent d'une maisonnée à une autre pour écouter un film et manger du pop-corn. Nos enfants se passent leur vélo, on s'installe des jeux d'eaux sur la corde à linge, pis je trouve ça tellement beau. 

Pour une relativement nouvelle dans le quartier et surtout une relativement nouvelle dans la vie de ruelle, je voulais vous dire de prendre le temps de chérir votre petit bout de quartier, de passer le balai et d'y laisser jouer (avec de la surveillance là) vos enfants et de la verdir avec amour. Parce qu'on a un petit bijou entre les mains quand on a une ruelle pis que ça mérite d'être dit! 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES