Ma (demi) session de rasage un samedi de mai

Crédit photo: Unsplash Ma (demi) session de rasage un samedi de mai
J'ai vu passer l'initiative Maipoils, qui est de retour pour une troisième année, à laquelle des personnalités se joignent et qui se conclura avec un cabaret le 31 mai. L'idée est de ne pas se raser pendant un mois. Clin d'oeil à Movember, version féministe.
 
Sur le coup, je me suis dit hummmm, les années 2000 ont appelé et veulent ravoir leur initiative. Me semble qu'on est déjà sensibilisées et que porter ou pas le poil est un choix bien assumé pour la Femme Moderne, non? Qu'on est rendues plus loin dans notre body-positivisme?
 
Pis là samedi matin mes filles ont demandé d'aller à la piscine. J'ai pris les maillots, les serviettes, j'ai mis tout ça dans le sac et alors que mes filles étaient (enfin) prêtes, je leur ai dit d'attendre le temps que j'aille... me raser.
 
J'étais dans la salle de bain, en session impromptue de rasage, et à mi-chemin ça m'est tout à coup paru ridicule. Veux-tu ben me dire pourquoi je fais ça? Pour l'oeil de qui? Mes filles? Mon poil (tout comme ma couette, mes cernes et mon linge mou) ne les dérange pas le moins du monde. Mon chum? Il n'était pas avec nous ce matin-là. Le lifeguard prépubère? Ark non. Les autres mamans? Ha peut-être les autres mamans. Il y a une parano en moi qui les imagine se parler entre elles en bitchant les autres telles des ados fictives dans une émission Americaine. « Oh My God Lucie as-tu vu la maman là-bas, celle qui tient le spaghetti jaune d'un main et l'arrosoir bleu de l'autre? AS-TU REMARQUÉ SES AISSELLES!! » Comme si on avait le temps de ne lancer ne serait-ce qu'un regard à nos congénères pendant qu'on essaie d'amuser notre progéniture entre deux crises de « j'ai de l'eau dans les yeuuuuuuuuuux » Non, nos seuls regards en sont d'empathie : ton enfant a fait caca dans l'eau? Le mien aussi, la semaine passée. Je te feel
 
Le papa tatoué assez mignon alors? Est-ce que j'ai peur qu'il sorte en courant, apeuré à la seule vue de ma repousse, tel les baigneurs dans Jaws? Est-ce que je tiens tant à être flirtable à la piscine? Et tant qu'à être flirtable, est-ce que je crois que ma cote sur le marché de la pataugeoire se résume à ma non-pilosité? Pis les papas tatoués de piscine sont autant oblivious que les mamans de tout à l'heure. On patauge tous dans la même eau (douteuse).
 
C'est peut-être un enjeu de sécurité, est-ce que j'ai peur qu'un enfant m'accroche et se râpe la face sur mon mollet? Pour éviter ça faudrait plutôt que j'use de persévérance et que je laisse la repousse devenir douce!
 
Fak veux-tu ben me dire pourquoi je me suis garrochée sur mon rasoir un samedi matin, convaincue qu'il était inadmissible que je sorte à Cannes au parc aquatique Rivière-des-Prairies avec du poil aux pattes!?
 
Pourquoi si ce n'est par construction sociale, par intégration d'un diktat, une équation devenue croyance, féminité égale peau imberbe?
 
Fak c'est pour ça que finalement, Maipoils, c'est pas fou. 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES