Ce qui m'a aidée à passer au travers quand mon bébé a été hospitalisé

Crédit photo: rawpixel/Pixabay Ce qui m'a aidée à passer au travers quand mon bébé a été hospitalisé

Quand mon garçon Théodore est arrivé par surprise à 28 semaines, je n’étais pas du tout préparée à son arrivée. True story, je me suis rendue à l'hôpital ce soir-là avec seulement ma sacoche. Jamais je n’aurais pensé que cet épisode de crampes finirait par une hospitalisation de 76 jours pour mon bébé-pas-fini-de-cuire.

Avec du recul, nous avons été chanceux de recevoir beaucoup de support pendant que nous traversions cette tempête. Surtout avec un plus grand à la maison et beaucoup de temps passé dans le trafic des allers-retours vers l'hôpital.

Je partage avec vous aujourd’hui une liste des choses qui nous ont vraiment aidés et qui pourraient vous être utiles si jamais un de vos proches passait par là.

 

1- De l’aide avec la logistique

Ce qui aide vraiment à alléger le chaos des premiers jours, c’est d’enlever la lourdeur de tout ce qui déborde d’un vase déjà trop plein. Par exemple, est-ce que quelqu’un peut aller s’occuper du chien, déplacer une voiture pour éviter une contravention, aller chercher des médicaments à la pharmacie ou appeler pour annuler un rendez-vous?

 

2- Demander des nouvelles, mais pas trop souvent

C’est normal de vouloir être au courant, mais quand tout le monde nous écrit et nous appelle en même temps, ça tire beaucoup d’énergie. La meilleure façon est de se relayer l’information entre amis et de ne pas s’offusquer si les parents ne nous répondent pas.

 

3- Prendre en charge les autres enfants

Durant notre 2e mois d’hospitalisation, je me souviens à quel point je me sentais coupable de ne plus rien faire d’amusant avec mon plus vieux. Pas de temps, pas d’énergie. Les sorties spéciales qu’il a faites avec ses grands-parents ou avec des amis ont vraiment été un baume sur mon coeur de maman.

 

4- Aider les parents à se changer les idées

Le personnel médical nous disait souvent à quel point il est important de se changer les idées. Une sortie au cinéma en après-midi, une promenade autour de l'hôpital ou se présenter à la maison avec un bon repas fait maison - ça vaut plus que tous les cadeaux du monde.

 

En fait, le meilleur soutien reste de faire sentir qu’on sera toujours là dans le besoin

Comment soutenez-vous votre famille et vos amis lorsqu’ils traversent des moments difficiles?

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES