Ouf! L’été a enfin fini par arriver. Les vacances d’été se pointent le bout du nez pour plusieurs et les municipalités ont commencé la valse des activités familiales avec les deux longues fins de semaine que nous venons de passer. Dîners hot-dog, animations, mascottes, clowns, jeux gonflables: nommez-le!. Le paradis pour les enfants : malbouffe et activités gonflables aux couleurs vives. Bref, tout pour plaire à nos progénitures déjà excitées.

Je vous l’ai déjà dit ici, je suis un papa « sauvage » et mes enfants aussi. Alors en cette période des activités d’été où je me sens vulnérable, j’ai eu le goût de vous transmettre un petit guide non officiel des commandements du festivalier.

Je vous vois venir : « Ben si t’aimes pas ça les activités familiales, t’as juste à pas y aller. Ça fait partie du deal d’avoir les enfants des autres qui ne sont pas élevés comme les tiens ». Que nenni. Je vais quand même faire mes recommandations.

La file d’attente, je respecterai

Que ton petit Michel (oui, oui, j’ai choisi le nom du petit Michel à cause de Watatatow) dépasse d’autres enfants dans la file d’attente vers le module gonflable, c’est une chose. Que tu t’installes volontairement avec l’autobus scolaire d’enfants avec lequel tu es venu devant des enfants qui attendent patiemment et respectueusement depuis déjà un moment, c’en est une autre. La file, c'est pour tout le monde.

La sécurité, je prioriserai

Ça m’arrive tellement de voir des enfants avec des gommes dans la bouche dans un trampoline gonflable. Je ne parle pas d’une p’tite gomme rose pour rafraîchir l’haleine post maïs. Je te parle d’une chique de gomme qui ferait rougir n’importe quel joueur de baseball, le genre de gomme que même moi, l’adulte, je ne serais pas capable de garder dans ma bouche tellement elle est grosse. Sauter avec une gomme de cette grosseur-là, c’est dangereux. Point. J'y peux rien, le coeur m'arrête quand je vois ça. 

Mon enfant, je surveillerai

Quand je participe à des activités gratuites dans un parc ou ailleurs, je ne paie pas pour un service de surveillance. Je ne m’attends donc pas à ce que l’adolescent pas trop dégelé qui surveille le module gonflable ait une formation en pédagogie appliquée et qu’il intervienne en tout temps dans le jeu. Je surveillerai donc mon enfant et serai en mesure d’encadrer ses comportements s’ils deviennent inadéquats. Même chose pour ton petit Michel. S’il saute sur les autres, je vais lui dire. Watch moi ben.

Pis? C’est pas trop compliqué hein? C’était yinque ça, ma petite montée de lait. Trois règles simples, des attentes claires et cohérentes, courtes. Rien de bien sorcier, juste du gros bon sens, en plus.

Qui sait? Peut-être que d’ici la fin de l’été, j’aurai développé une passion pour les rassemblements familiaux.

Page d'accueil