Les sorties avec mon presque 3 ans et ma presque 6 ans sont toujours très divertissantes. Elles me permettent de découvrir leur personnalité et surtout leur besoin de socialisation. J’ai souvent l’impression d’être une agente d’artiste ou une attachée politique…

Par exemple, la fin de semaine dernière, nous sommes allés passer 48 heures chez une de mes cousines. Elle et moi étions proches quand on était plus petites et nous nous sommes retrouvées depuis que nous sommes toutes les deux mamans d’une fille et d’un garçon. Malgré une différence d’âge de quelques années, nos filles ont un peu le même genre de personnalité et nos garçons ont une vitesse de développement assez semblable. L’écouter parler de ses enfants me rassure pour l’avenir et m’écouter parler lui rappelle les étapes qu’elle a déjà traversées.

Bref, le weekend dernier, après une sortie dans un des plus beaux parcs que j’ai vu de ma vie (le parc Pie XII à Trois-Rivières), nous avons décidé d’aller manger à la Fromagerie Victoria, un endroit vraiment sympathique.

Arrivés là-bas, les enfants de ma cousine s’installent donc devant leur mère, ma fille est devant moi et mon garçon est dans une chaise haute à côté de moi. Il a fallu à peine quelques minutes pour que les deux sympathiques grand-mamans, assises à la table à droite de nous, soient attirées par les commentaires de ma cocotte. Ma fille, qui n’attendait qu’un minuscule signe d’encouragement, se met à leur raconter sa vie avec beaucoup trop de détails. Moi, comme toujours, je trouve ça très drôle, mais aussi un peu gênant. Mon petit homme s'est éventuellement lui aussi mêlé à la conversation avec toutes ses meilleures phrases (même si elles ne ressemblent pas toutes à du français)… Trop mignon!

À l’autre bout de la table, le coco de ma cousine cognait des clous parce qu'épuisé par la sortie au parc et par les jeux d’eau. Assise entre lui et ma poulette, la grande de 8 ans de ma cousine regardait sa mère avec des grands yeux; elle n'arrivait pas à croire ce qu’elle voyait et n'a pu s’empêcher de dire à sa mère que nous parlions avec des inconnus. Ses enfants avaient l’air de deux anges alors que les miens étaient en grande conversation avec deux dames qui ne s’attendaient visiblement pas à cette rencontre…

J’ai trouvé la scène hilarante et tellement représentative du besoin de plaire et de charmer de mes enfants. J’aime aller au resto (ou faire n'importe quelle autre sortie) avec mes petits monstres, mais je ne peux pas dire que ça soit toujours une sortie de tout repos! Une chose est sûre, mes cocos sont divertissants!

Est-ce que vos enfants sont plus timides ou ils ont la jasette facile comme les miens?

Page d'accueil