Richard Martineau pense qu’il a la solution au problème d’absentéisme à l’école

Crédit photo: Unsplash

Encore une fois, Richard Martineau souhaite nous éclairer de ses lanternes de savoir infini et se positionne comme détenant la solution ultime au problème d’absentéisme à l’école. Son idée : imposer une amende aux « parents-rois » pour un taux d’absentéisme jugé « trop élevé » de leurs enfants. Parce que t’sais, « on parle souvent des enfants-rois, mais la pomme ne tombe jamais très loin de l’arbre. Il y a aussi des parents-rois », selon Martineau, qui s'est exprimé à l'émission 100% Nouvelles sur les ondes de LCN.

 

Crédit: Giphy

 

Il y a bien des affaires qui sont problématiques là-dedans (on est vraiment surpris.es?)… Premièrement, les causes de l’absentéisme ne se résument pas JUSTE aux parents qui retirent leurs enfants de l’école pour les voyages ou les sorties sportives. L’absentéisme est beaucoup plus complexe que ça et englobe aussi les rendez-vous médicaux, les journées où l’enfant va juste moins bien (mentalement ou physiquement) et a besoin de se reposer et est parfois aussi le signe d’un contexte familial ou scolaire plus difficile.

Linda Pagé, présidente de l’Association des directeurs et directrices d’établissement d’enseignement de l’Estrie, a bien résumé ma pensée avec cette citation (article complet disponible via La Presse): « Mais ce qui est beaucoup plus troublant, c’est quand les absences "sont dues à des difficultés scolaires, à des élèves qui se découragent ou à des contextes familiaux difficiles. Derrière l’absentéisme, il y a souvent un appel à l’aide" ». 

Alors, la solution proposée par Martineau est loin d'être idéale… parce qu’imposer une amende aux parents dont les enfants s’absentent trop, ça fait juste mettre un plaster sur le bobo (ou créer un autre bobo aux familles qui n'ont pas les moyens de payer). Ça ne règle pas le vrai problème, parce que le vrai problème, ce n'est pas l'existence de supposés « parents-rois ». 

Les parents sont les mieux placés pour savoir ce qui est bon pour eux et leur.s enfant.s; imposer des amendes, c'est inutile et infantilisant en plus de créer une autre source d'inégalités (parce que les revenus d'un ménage influencent grandement l'impact d'une amende sur le budget, on s'entend).

L’augmentation du taux d’absentéisme est réelle, mais reste somme toute basse (on parle d’une hausse d’environ 1 jour sur 10 ans, selon les différentes commissions scolaires, et d'une moyenne de 4 à 5 jours d'absence en tout). En se concentrant sur la coercition plutôt que sur des mesures de sensibilisation pour contrer le décrochage et l’absentéisme, on n’avance à rien.

Lutter contre l’absentéisme est important, je pense qu’on peut tous s’entendre là-dessus… Et je ne dis pas que l’absentéisme pour cause de voyage n’existe pas, mais tout mettre dans le même panier n’aidera clairement pas à gérer la situation.

Aussi, ça serait le fun de pouvoir enseigner à nos enfants que c'est okay de prendre une pause pour souffler, pour prendre soin de sa santé mentale ou physique... Sans qu'on se fasse punir avec une amende. Non?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES