« Bébé doit dormir sur le DOS. »

Crédit photo: Pixabay

Dès qu’on met un bébé au monde,  on nous enseigne à mettre bébé sur le dos. À notre première visite au CLSC, on nous en parle. Lors du premier rendez-vous avec le médecin, on nous le recommande fortement. Oui, mais à quel prix?

Étant infirmière de profession,  j’ai appris  la nécessité et l’importance de mettre bébé sur le dos. Je comprends tout à fait le pourquoi: éviter la mort subite du nouveau-né. La plupart des parents le font sans réfléchir et c’est si facile de mettre bébé sur le dos et le regarder dormir paisiblement.

Mais ce n’est pas toujours évident et aussi simple. Ma première fille a toujours dormi sur le dos. Elle dormait comme un ange. Cependant, dès les premières semaines de vie de ma deuxième fille, j’ai été confrontée à un dilemme moral, éthique et vital. Dès que je la couchais sur le dos, elle était encombrée; sa gorge était obstruée de sécrétions. Respirer devenait un effort,  elle se réveillait aux 30 minutes et essayait tant bien que mal de tousser.  Malgré le fait qu’elle dormait à 30 cm de moi, je n’étais pas capable de fermer l’œil. Je finissais par la prendre dans mes bras, mais après quelques semaines, j’étais fatiguée. J’ai tout essayé avec mon bébé reflux, tous les trucs. J’ai suivi LA recommandation de mettre bébé sur le dos pendant des semaines.

MAIS après des nuits entières à ne pas dormir, j’ai déposé ma fille sur le ventre. Et comme par magie, elle a dormi, ses sécrétions se sont arrêtées. J’étais heureuse de la voir enfin se reposer. Par contre, j’étais envahie de remords et de culpabilité, je n’arrivais pas plus à dormir, je n’écoutais pas ce que les spécialistes me disaient.

J’ai ensuite acheté LE détecteur de battements de cœur qu’on installe sous le matelas et qui détecte si le bébé arrête de respirer. Ça m’a permis de dormir quelques heures, mais encore là, je me réveillais pour la surveiller. Et après des mois, j’ai fini par accepter le fait qu’elle dorme sur le ventre.

Je vous entends me juger. Moi, j’aurais envie de vous dire que nos grand-mères ont donné du lait de vache et de l’eau à la naissance. Que mon grand-père chauffait le biberon sur le moteur de son auto pendant les longs voyages pis que les bébés étaient assis sur le banc d’en avant. Ben imaginez-vous donc nos parents sont toujours vivants… Je sais, c’était trop facile comme arguments, je me juge également.

Mais comme parent, j’ai suivi mon instinct de survie. Jamais, comme professionnelle de la santé, je n'oserais dire à un parent de ne pas suivre les recommandations du Mieux Vivre ou du médecin. Mais comme maman, je dois admettre que chaque enfant est différent. Ma fille adore être sur le bedon. Elle dort, je dors et tout le monde est plus heureux.  Je tiens seulement à dire à chaque papa et maman que vous êtes les experts de vos bébés et que parfois, il faut se faire confiance.

 

Votre bébé dort-il sur le ventre?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES