Si vous n’avez pas vu passer la nouvelle, la Finlande a élu la plus jeune Première ministre au monde au début décembre et tout le gouvernement de coalition est formé de partis dirigés par des femmes.

YES!

Avant d’être pouvoir, Sanna Marin, 34 ans, était ministre des Transports et de la Communication et elle avait proposé une mesure afin de s’attaquer à ce que plusieurs considèrent comme une des raisons principales des épuisements professionnels : la semaine de cinq jours. Elle proposait un changement audacieux : une semaine de 4 jours ou des journées de travail de 6 heures et aucune modification sur le salaire. 

Euhm, on signe où?

Lorsque questionnée sur le pourquoi de cette proposition, la Première ministre a répondu ceci : « Je pense que les gens méritent de passer plus de temps avec leur famille, avec leurs proches, en se consacrant à des passe-temps et à d’autres aspects de la vie, comme la culture », a-t-elle expliqué.

Oui, oui et re-oui.

La mesure proposée en août ne semble pas être comprise, pour le moment, dans le programme de la Première ministre, mais espérons qu’elle le sera très bientôt. La Suède, pays voisin de la Finlande, a testé les journées de 6 heures en 2015 et a noté une nette augmentation de la productivité et surtout, les employés étaient plus heureux et en meilleure santé. En novembre dernier, les bureaux de Microsoft au Japon ont introduit la semaine de 4 jours et ont noté une augmentation de 39,9% de la productivité!

Il y a donc des preuves flagrantes que des semaines de travail réduites ont un impact positif sur les gens. Et si certains se demandent quels pourraient être les impacts à long terme sur la croissance, j’ai le goût de leur répondre : pourquoi ne pas l’essayer à long terme, et on verra!

Vous en pensez quoi des semaines de travail raccourcies?

Plus de contenu