Dans un reportage de Radio-Canada, on apprend que la grippe est particulièrement forte cette année en comparaison à l’an dernier.

 

Crédit:Crédit: Giphy

L’Institut national de santé publique du Québec a dévoilé que l’an dernier, l’indice d’activité grippale a été au plus haut à 30%. Cet hiver, l’indice a connu un pic durant les Fêtes en atteignant 35%. Les spécialistes expliquent que ceci est dû majoritairement au fait que toutes les souches du virus sont présentes en même temps. Normalement, on voit une souche prédominer au début de la saison et une autre « prendre le relais » vers la fin de l’hiver, en février et mars. Cette année, les deux souches se côtoient et font des ravages…

Disons que ça nous rappelle l’importance de se faire vacciner pour la grippe, surtout pour les gens qui sont à risque dans notre entourage. Le vaccin est encore offert jusqu’à la fin janvier.

Et question de désengorger les urgences, si vous êtes malades, vous pouvez vous présenter à une des 59 cliniques d’hiver mises sur pied par le ministère de la Santé et des Services Sociaux.

On vous souhaite une fin d’année exempte de grippe ❤️

Plus de contenu