Je me réveille avec un drôle de sentiment. J’ai un peu de retard sur mes règles, rien d’affolant sachant que mon cycle n'est pas régulier. Mais, comme je prends l’avion dans quelques heures pour une visite à Québec, mieux vaut avoir l’esprit tranquille, histoire de profiter pleinement des multiples soupers de famille et soirées d’amis arrosées de vino. Je fais donc un test que je laisse sur le comptoir le temps d’une douche, certaine de n’y voir qu’une seule ligne. 

C’est les jambes molles et les mains tremblantes que je m’avance vers mon chéri et lui balance la nouvelle, en ajoutant :

« Je t’aime! Je dois partir pour l’aéroport si je ne veux pas manquer mon avion. On se revoit dans une semaine. » 

C’est donc, sur le bord de la porte, une valise à la main, que nous avons débuté notre aventure dans la parentalité.

À mon retour de vacances, j’ouvre le bottin et je tape « obstétricien Saint-Maur-des-Fossés ». Je trouve une clinique qui me semble bien et j’appelle. J'obtiens un rendez-vous 2 semaines plus tard. Pas besoin d’attendre les 9-10 semaines d’aménorrhée (SA). 

Crédit:Crédit photo: Andresitonico/Pixabay

Prise de sang et visite chez l’obstétricien chaque mois (dans mon cas, aux 2 semaines à partir de 28 SA), être enceinte me semble être la septième maladie. Mais en tant que future maman, j’y vois beaucoup de positif. Je trouve ça très rassurant de pouvoir  bombarder mon médecin de questions et de savoir que je le reverrai rapidement.

Lors de ma première échographie, j’ai appris qu’il prenait une semaine de plus à concevoir un petit Français qu’un petit Québécois. En fait, le terme d’une grossesse est calculé à 41 SA en France, contre 40 SA au Québec.

Le premier trimestre terminé, je peux faire l’annonce au boulot. En plus de recevoir les félicitations de mes collègues, j’apprends que mon temps de transport sera inclus dans mon temps de travail, et ce à partir du 4e mois de grossesse. Sachant que les gens en région parisienne font en moyenne 1h de transport le matin et le soir, ça se prend très bien. Dans mon cas, 1h30 de travail en moins par jour.

À 32 SA, je débute mon congé de maternité. En France, le congé de maternité débute 6 semaines avant la DPA. Il peut être précédé d’un congé pathologique prénatal (auquel j’ai eu droit) si le médecin juge qu’un repos (et surtout, une limitation du temps dans les transports en commun) est nécessaire.  

Finalement, le lendemain de l’arrivée du Beaujolais Nouveau à 38 SA, mon petit, toujours dans sa position en siège, décide de se pointer le bout du né. Je vous reparle de mon expérience d’accouchement en France très prochainement.

Avez-vous vécu une grossesse à l’étranger?

Plus de contenu