Je n’ai jamais autant profité de la vie que depuis que j’ai des enfants. Eh oui, même si c’est parfois étourdissant, même s’il y a des hauts et des bas et même si parfois, on est fatigué.e.s, voire brûlé.e.s, avoir des enfants m’a permis de découvrir des petits plaisirs quotidiens et surtout, de profiter de chaque instant au maximum.

Tout d’abord, avec trois enfants qui se réveillent tôt, nos journées sont plutôt longues et on peut donc faire plusieurs activités . Parfois, je regarde l’heure et je constate qu’il est 9:00 am, que la routine matinale est terminée, la carafe de café est vide, le lavage est plié, la vaisselle est rangée, les enfants ont fait quinze dessins, deux casse-têtes, une ville en Lego et donc, nous sommes prêts à faire une sortie. Lorsque cette longue journée arrive à sa fin et que les enfants sont couchés, on peut dire qu’on a vraiment profité de notre samedi.

Il y a aussi les petits hobbies qu’on avait mis de côté et qui reviennent; mon chum qui se remet au snowboard étant donné que mon fils veut commencer à en faire et moi qui réécoute des films classiques de mon enfance.

Sans oublier ce plaisir de cuisiner avec nos minis; que ce soit des pizzas maison, des muffins au chocolat, des soirées popcorn devant un film. Bref, tous ces petits moments qui sont magiques dans les yeux d’un enfant.

Puis, chaque saison, on en profite pour faire découvrir à nos cocos ce que nos parents nous ont fait découvrir, comme la pêche, les pique-nique, la cueillette de pommes, la tire d’érable et les minis roadtrips dans la grande ville de Québec.

Depuis que je suis maman, je sors moins et je vois moins mes amies que quand j’étais ado, mais les activités et les événements qu’on partage sont incroyables. On s’organise des fins de semaine de glamping entre filles, un séjour dans un chalet familial avec nos 10 mousses cet été, des fêtes d’enfants les dimanches matins en buvant nos cafés, des soupers thématiques à Noël et des sorties familiales à la cabane à sucre. Sans parler des nos virées entre petites mères de temps en temps. Plutôt que de nous éloigner, nos enfants auront eu l’effet de nous rapprocher, de nous créer de nouveaux souvenirs et de faire perdurer cette amitié.

Les moments en couple sont aussi plus appréciés qu’auparavant. En effet, j’apprécie nos fins de soirée avec un tartare et un petit verre de vin, j’apprécie le moment d’enfiler nos joggings et de se coller dans le lit après avoir passé 30 minutes à faire la tournée des lits pour border les minis. J’attends et je profite de nos fins de semaine en couple; qu'elles se passent à Québec, Tremblant ou, mieux encore, dans notre maison pendant que nous sommes SEULS lorsque la tribu s’en va à la campagne deux jours.

J’ai également la chance de voyager. Nos voyages en couple nous permettent de nous retrouver et de nous reposer alors que nos voyages en famille sont plus extraordinaires au fur et à mesure que nos enfants vieillissent. Je suis consciente que ce n’est pas tout le monde qui a cette chance, mais je suis reconnaissante de pouvoir autant voyager et partager cette passion avec mes enfants.

Bref, oui, être parents vient avec son lot de défis au quotidien, mais ça reste la plus belle des expériences et ça permet parfois de retomber en enfance et d’apprécier les petits plaisirs simples du quotidien.

Avez-vous l'impression d'apprécier davantage la vie depuis que vous êtes parent?

Page d'accueil