Juillet 2020. C’est un départ! Mon conjoint, mes deux petits garçons et moi embarquerons dans l’avion, direction Paris pour entamer notre aventure autour du monde: un voyage d'un an en mode slow travel à travers l’Europe de l’Est, l’Asie du Sud-Est et l’Océanie. Bien évidemment, nous restons à l'affût de l’évolution du COVID-19 et notre itinéraire changera en conséquence.

Mais pourquoi un voyage autour du monde? 

On a tout simplement envie d’explorer le monde. Notre famille a vu le jour grâce aux voyages. J’ai rencontré mon conjoint en Italie, il est originaire de Californie et notre premier bébé est né à Paris lors de nos années d’expats. On peut donc dire qu’on est atteints du travel bug. Mais surtout, on veut passer du temps de qualité avec nos enfants avant qu’ils entrent à l’école. On a besoin d’une pause de la vie chargée métro-garderie-boulot-dodo. On a donc décidé de partir à l’aventure.

Certains nous prennent pour des fous: « Un tour du monde avec vos jeunes enfants, c’est de la folie. En plus, ils ne s’en souviendront pas ». 

Oui, j’approuve, c’est un peu fou. Il y aura assurément des moments difficiles, mais tellement de beaux moments en famille pour compenser. Puis, c’est vrai, les enfants n’auront pas de souvenirs clairs de ce tour du monde, mais cette expérience aura un impact sur leur développement personnel. Ils développeront leur résilience, leur curiosité, leur ouverture aux autres, et ils auront le luxe de passer beaucoup de temps avec leurs parents. Et le temps, c’est tellement précieux.

Crédit:Lac Tahoe, Californie (Crédit photo: Nathan Thompson)

Certains nous disent qu’on est donc bien chanceux: « C’est tellement hot, vous êtes chanceux de pouvoir faire ça ».

Oui, c’est vraiment super comme aventure, mais on n’est pas - juste - chanceux. On a travaillé fort, on a fait plusieurs concessions et des sacrifices. C'est certain qu'on est privilégiés, mais on a aussi pris des décisions de vie pour arriver à réaliser cette aventure, entre autres vivre avec une seule voiture, acheter du seconde main et trouver du travail à distance pour se permettre financièrement ce voyage.

Maintenant, vous vous demandez peut-être comment on planifie ça, un voyage de grande ampleur, et surtout, comment on finance ça? Je vous laisse découvrir les étapes de notre préparation au fil du temps sur notre blogue. Puis, si le coeur vous en dit, vous pouvez suivre notre aventure sur Instagram ou Facebook. Et surtout, si vous avez des suggestions pour nous, n’hésitez surtout pas à nous contacter.

Avez-vous des projets de voyage en famille?

Plus de contenu