Au secours! Maman séparée a besoin d'aide à la maison!

Crédit photo: marcos paulo prado/Unsplash

Je suis séparée depuis quelques mois maintenant et j'ai deux enfants de deux ans et 5 ans à la maison. Avant le confinement, la garde partagée se passait relativement bien, nous faisions le fameux 2-2-3. Il y a bien sûr eu un temps d'adaptation, mais les enfants se sont rapidement habitués. 

Depuis la COVID-19, nous avons repensé le mode de garde afin de respecter au mieux le confinement. Impossible pour nous de faire une semaine chacun vu l'âge de notre dernier. Maintenant, nous faisons une garde 5-2-2-5. 

Je sais que c'est pas idéal, mais c'est ce que mon coeur de maman est capable de supporter. Au début, mes enfants trouvaient le confinement rigolo! Ils restaient en pyjama un jour sur deux, regardaient leurs dessins animés favoris et faisaient plein de cabanes dans la maison. 

Par contre depuis quelques jours, ils tournent en rond et demandent sans cesse à voir leurs grands-parents, voisins et amis. Ils trouvent le temps long et font bien plus de crises que d'habitude. 

Moi j'essaye de les divertir au maximum, de trouver toutes sortes d'activités. Mais je commence à être en manque d'idées et d'énergie. Quand ce n'est pas le weekend, je dois travailler toute la journée en même temps que je m'occupe d'eux. Le soir, quand les enfants dorment enfin, je travaille sur les dossiers que je n'ai pas pu traiter la journée, souvent jusqu'à 2 heures du matin. Et le matin à 7h, ça recommence! Je suis sur pilote automatique et je trouve ça vraiment, VRAIMENT difficile. Je finis toujours par m'énerver contre mes enfants et je suis incapable de bien remplir mon rôle en tant que professionnelle. 

Je m'en veux d'être devant mes courriels, je m'en veux de ne pas avoir fait mes heures de travail. C'est un cercle infernal. Quoi qu'il arrive, rien n'est bien fait.

 J'ai besoin d'aide, mais bien sûr, confinement oblige, je dois serrer les dents et prendre mon mal en patience.

J'essaye de tirer des enseignements de cette situation temporaire (je l'espère!). Je pense que je dois apprendre à accepter les événements, à accepter que je ne serai pas une mère parfaite, ni une employée modèle et que c'est bien correct. Je fais mon maximum, et ma culpabilité n'arrangera pas le problème, au contraire! Fait que, ce soir, j'écris ces lignes pour lâcher prise une bonne fois pour toutes. Comme quoi, les parents aussi ont besoin du hashtag #çavabienaller!

J'écris ce texte parce que peut-être que certaines mamans et certains papas se reconnaîtront et ainsi on se sentira moins seul.e.s. 

En attendant, je souhaite du courage à tous les parents qui vivent difficilement le confinement! Je vous envoie tous les arcs-en-ciel nécessaire, car oui les parents, ça va bien aller! On va y arriver, une double-journée à la fois!

 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES