Comment ma précieuse doula a facilité ma grossesse et mon accouchement

Crédit photo: Unsplash

Depuis toujours, l’option d’accoucher en maison de naissance m’intéressait. Toutefois, quelques mois avant de tomber enceinte, il s’est révélé que mon chum était porteur d’une malformation génétique rare au niveau cardiaque. Avec cette faible probabilité de risque, nous étions tout de même plus à l’aise de planifier l’accouchement à l’hôpital. Nous avons donc décidé de nous choisir une doula qui pourrait nous apporter le soutien personnalisé et l’approche naturelle tant désirés. Un choix que je ne regrette pas du tout aujourd’hui, quelques mois après la naissance de mon fils. 

 

Dans notre rencontre d’approche avec l’heureuse élue, suite à nos recherches, nous avons tout de suite eu le coup de foudre. Notre doula, qui est aussi nutritionniste et entraîneuse privée, nous ressemblait beaucoup! Elle prônait l’approche naturelle sans pression que nous désirions en plus d’être une grande adepte des bonnes habitudes de vie. Elle voyait la grossesse comme la préparation à un marathon et j’ai adoré l’analogie. C’est un aspect très important de choisir une doula qui correspond à vos valeurs et votre vision.

 

Nous avons également décidé de faire les cours prénataux avec elle. Je n’avais aucune envie d’aller suivre des cours entourés de plein d’autres parents ayant mille visions différentes. En plus, c’était plus facile de prévoir les rencontres privées avec l’horaire atypique de mon chum. Dans ces rencontres, nous avons choisi les sujets qui nous tenaient plus à coeur. En plus, nous n’avions aucune gêne de poser des questions; nous n'avions pas peur du jugement. 

 

À l’accouchement, elle nous a apporté tout le soutien nécessaire sans être dans notre bulle. C'était mon premier enfant et mon accouchement a été particulièrement long. Notre doula a donc pu prendre la relève au massage de dos (la seule chose qui calmait ma douleur), traduire toutes les manoeuvres médicales et me tenir compagnie lorsque mon chum avait besoin de reprendre des forces à l’extérieur. Je me souviens de sa voix durant le travail et la période de poussées; elle savait exactement quoi dire pour me faire du bien.

 

Après la naissance, l’accompagnante était présente par téléphone pour toutes interrogations. Une grande aide pour ces premiers jours qui sont déstabilisants avec la fatigue, le début de l’allaitement et tout le reste. Elle est même venue nous rendre visite quelques semaines après la naissance. Cette rencontre nous a permis de faire un post-mortem de mon « marathon » ainsi que sur nos premiers instants en tant que famille. C’était agréable de boucler la boucle ainsi. 

 

Les doulas sont de plus en plus à la mode, mais ce n’est pas pour autant essentiel. Si c’est une option qui vous tente, assurez-vous de vous interroger sur vos raisons d’avoir une accompagnante et surtout, de choisir la personne qui saura compléter votre équipe pour vivre la meilleure expérience qui soit. Pour ma part, l’accompagnement à la naissance a été plus que bénéfique! 

 

Avez-vous fait appel à une accompagnante à la naissance? Est-ce une option que vous envisagez?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES