Le yoga prénatal m'a fait découvrir une nouvelle activité... et de nouvelles amies

Crédit photo: Gustavo Fring / Pexels

Depuis 2-3 ans, je pratique le yoga dans un magnifique petit studio de ma région (coucou, Studio Y!). Je suis choyée et reconnaissante d’avoir pu poursuivre ma pratique régulière presque tout le long de ma grossesse. Toutefois, quand j’ai réalisé que les séances chauffées à 32°C ne me convenaient plus, j’ai débuté le yoga prénatal.

 

C’était le cours du lundi soir, un petit groupe mené par une prof extra. J’y ai rencontré 2 filles super, qui attendaient chacune leur premier bébé à peu près en même temps que moi : autour de la deuxième moitié du mois d'octobre. Dès le départ, un lien inattendu mais prometteur s’est créé entre nous et on trouvait ça drôle de dire qu’on avait toutes 1 semaine de différence entre nos grossesses : « 35 semaines, 34 semaines, 33 semaines! » On échangeait un peu sur nos craintes et l’évolution de nos bébédaines respectives. C’était simple et agréable. Puis, chacune à notre tour, on a arrêté les cours parce que la fin approchait et qu’on allait rencontrer la petite boule de vie qui grandissait dans nos bedons. Pas vraiment d’au revoir officiel ; on ne savait même pas si on allait se recroiser ni même nos noms de famille. On avait seulement l’intention d’essayer le yoga maman-bébé en post-partum.

 

Et on s’est retrouvées, quelque part en janvier, dans les séances de yoga maman-bébé, avec nos minilove respectifs. Les cocos sont tous nés à 41 semaines de grossesse, resplendissants et adorables. Deux semaines séparent la naissance de la plus vieille au plus jeune. On a rapidement échangé nos noms complets pour se retrouver sur les réseaux sociaux. Puis, on s’est planifié un dîner au resto après notre cours de yoga dans le but de discuter et de mieux se connaître. Au fil des discussions, en personne et sur le web, on s’est rendu compte que la maternité nous rapprochait sur plusieurs points: de l’allaitement aux couches lavables, en passant par une envie de guider nos bébés de façon simple et intuitive. On a partagé nos expériences d’accouchements, nos réussites (et nos échecs!) ainsi que nos questionnements: « Vous, comment ça va la perte de cheveux? », « Comment se passent les siestes avec vos bébés? », « Comment va votre allaitement? », « Allez-vous faire la DME? Vous commencez avec quoi? », « Vos options de nuit pour les couches lavables? » Tant de questions et tout plein de réponses, toujours dans la simplicité, dans le rire et sans jugement (merci xoxo).

 

Bien que nos discussions ne soient que virtuelles actuellement (#MerciConfinement), j’espère pouvoir continuer de faire grandir cette nouvelle amitié. Elle représente pour moi un réseau social supportant: notre entraide me touche, me fait sentir à l’aise et me donne le sourire! Merci à vous, les filles, de faire partie de ma vie présentement et de m’apporter un éternel réconfort dans mes doutes. J’espère que nos miniloves vont pouvoir s’épanouir ensemble. À bientôt, en vrai j’espère!

 

Est-ce que la maternité vous a fait rencontrer des nouvelles personnes? Envoyez-leur un petit coucou dans les commentaires!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES