« Pour quand le prochain.... ? »

Crédit photo: Pexels

Ma fille n'avait que 2 jours! 48 heures après avoir mis au monde mon premier enfant, je me faisais demander : « Piiiiis, c'est pour quand le deuxième? » Et ce n'est que le début, parce que depuis cette première fois, je dois me l'être fait demander au minimum 2345 fois! Les inconnus se le permettent aussi... Mais voyons, c'est tellement personnel et privé comme question!

 

Ces personnes réalisent-elles que ma réponse, qu'elle soit positive ou non, porterait entre autres sur l'état de mon système reproducteur, sur mon cycle menstruel ou sur mes relevés bancaires? Avant de poser une telle question, est-ce que ces personnes se questionnent à savoir si nous sommes prêtes à répondre?

 

Parce que même si elle peut sembler absolument anodine, cette question impose à elle seule une énorme pression sociale. Je me suis demandé si ça ne venait pas des vieux réflexes de curés qui voulaient « repartir la famille » le plus vite possible. Parce qu'au fond, c'est très intime comme question, donc la madame qui aligne trois compliments à ma fille à la caisse du supermarché ne devrait pas se permettre cette question. Surtout que ma réponse fut : « ooooh non, il n'y en aura pas d'autres » et qu'elle a ajouté « pauvre bébé, tu vas être toute seule, ta maman est plate! »

 

Non! Les nouvelles mamans sont déjà remplies de questions et de culpabilité à toujours s'autoévaluer  il n'est vraiment pas nécessaire de leur dire qu'elles sont égoïstes ou « plates » ne pas vouloir d'autres enfants, c'est immonde! D'autant plus qu'on ne connaît pas la vie de la personne à qui on pose cette question; j'ai des amies qui sont encore sous le choc de leur accouchement difficile, d'autres qui doivent faire face à une rupture... Bref, c'est une question privée. 

 

Et à toutes celles qui nous répondent avec un sourire mélangeant le sadisme et la conviction : « Attends..... ça va venir » lorsque nous disons que nous n'en aurons sûrement pas deux... Stop! Vous me donnez l'impression que je n'aurai pas le choix... Pourquoi? Les hormones peut-être, ou alors tous les forfaits « famille » qui sont systématiquement pour 2 adultes et 2 enfants. Et ceux qui en voudront 3, eh bien, elles se feront dire qu'elles sont courageuses! Comme quoi les autres auront toujours quelque chose à dire sur nos choix d'enfanter.

 

Donc, merci de ne pas me demander pour quand le prochain, parce qu'à moins que nous soyons proches (et alors, tu saurais déjà), ça ne se demande pas.

 

Vous avez une histoire à partager? Écrivez-nous au info@tplmag.com

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES