Qu’on se le tienne pour dit, j’ai mis au monde un enfant que j’adore et qui n’est pas un fardeau pour moi. Passer du temps avec lui et veiller à tous ses soins sont mes plus grandes priorités. Cependant, j’ai besoin que ma vie ne gravite pas seulement autour de lui…

Vous aurez deviné, la parentalité au foyer ne fait pas partie de mes compétences personnelles. Je respecte infiniment, même que je lève mon chapeau, à toutes les mamans à la maison. Pour ma part, j’aime beaucoup mon travail, j’aime travailler et je ne pense en aucun cas que cela puisse remettre en question ma relation avec mon fils, ni mon amour et mon dévouement pour lui.

Je crois aussi que c’est bien qu’il fréquente la garderie. Il côtoie des petits de son âge et il apprend à faire confiance à d’autres adultes que moi et papa. Il crée des liens ailleurs que dans notre noyau familial et je trouve ça beau à voir. De plus, il goûte des plats et fait des activités que nous ne ferions pas à la maison. Pendant ce temps, je me réalise dans une autre sphère que celle de ma maternité et ça me fait me sentir bien.

Quand nous rentrons tous ensemble à la maison le soir, tout le monde est heureux de se retrouver et de passer du temps ensemble. Je trouve qu’ainsi, notre relation familiale est saine et équilibrée; nous avons le droit d’avoir de l’intérêt ailleurs, sans pour autant moins nous aimer.

De plus, outre que mon simple intérêt, on sait tous que dans la réalité 2020, on doit gagner beaucoup de sous pour arriver à se mettre un toit sur la tête, du pain sur notre table et des vêtements sur le dos. Et pour le faire, il faut parfois que les deux parents travaillent. Je trouve qu'on souligne souvent le travail des mamans à temps plein, j'avais donc envie de souligner celui des mamans qui font aussi le choix de travailler à l'extérieur de la maison. Parce que c'est un choix légitime.

Êtes-vous une maman qui travaille?

Plus de contenu