Ma belle et douce amie,

J’espère que tu profites bien de ces derniers moments de ta grossesse. Bientôt, une (nouvelle) vague de doutes et d’incertitudes va déferler avec la naissance de ton petit bonheur. Les inquiétudes font partie de l’aventure parentale parce qu’on veut évidemment ce qu’il y a de mieux pour notre trésor. Parmi toutes ces remises en question, essaye de te rappeler que personne ne va connaître ton bébé mieux que toi. Tu vas analyser chaque son, chaque pleur, chaque sourire et chaque grimace des dizaines de fois et douter encore plus.

Souvent, tu auras raison, parfois non. Si tu suis ton instinct et ton cœur, je t’assure que les journées vont passer avec plus de douceur. Soit bienveillante avec toi. Tu vas faire un extraordinaire travail de maman. Tu as en toi une force naturelle qui va te guider. Rappelle-toi toujours que tout finit par passer (le facile comme le moins facile), une journée, une heure à la fois. Je te souhaite une maternité pleine de défis et de joies. Cette folle aventure qui va débuter sous peu te laissera souvent sans mots, mais surtout émerveillée à chaque petit instant. Tu vivras les plus grandes et merveilleuses montagnes russes d’émotion et de la fierté comme tu ne peux même pas l’imaginer. Fierté pour toi, pour ton bébé, ton amoureux, ton couple et surtout ta famille.

Petit mot pour ton amoureux,

C’est le début d’une folle épopée pour toi aussi. Ton rôle sera évidemment un peu différent, mais je te confirme que c’est un rôle central, surtout pour l’amour à donner à bébé et à maman et aussi comme support. Prépare-toi, des larmes, tu en verras beaucoup dans les prochains mois : celles de bébé, mais aussi celles de ta douce. Heureusement, aucune larme ne peut résister aux bras magiques et réconfortants d’un parent ou d'un amoureux. S’il te plaît, serre tes amours dans tes bras le plus que tu peux. Il n’y aura jamais trop de câlins. Rassure-les et rappelle-leur que tout va bien aller et qu’ils font un travail extraordinaire. Parce que oui, tout finit par passer et c’est heureusement les sourires et les rires dont on se souvient le plus à la fin.

À vous deux,

Je vous souhaite un superbe plongeon dans la parentalité. Profitez de chaque instant, de chaque sourire. Vous allez être fantastiques.

P.S. Je suis disponible n’importe quand si vous avez besoin.

P.S. #2 Il n’y a pas de questions niaiseuses.

P.S. #3 Oui, je vous promets qu’on s’en sort vivants!

Vous avez une histoire à partager? Écrivez-nous au info@tplmag.com

Plus de contenu