Depuis 14 ans, mon mari et moi partons chaque été à l’étranger. Lorsqu’ils étaient âgés de 4 mois, nos jeunes garçons ont commencé à nous suivre avec joie dans nos aventures autour du monde. Ce printemps, alors que nous préparions notre périple estival au Danemark et en France, nos espoirs de voyager s’évaporaient alors que la pandémie prenait de l’ampleur, pour finalement s’éteindre complètement. J’ai donc proposé à mon mari de renouer avec le camping. Je dis bien renouer, car les fins de semaine de camping que nous avions expérimentées lorsque nous étions de jeunes amoureux nous avaient laissé un goût très amer. Afin de replonger doucement dans le camping, nous avons décidé de faire le compromis d’alterner entre tente et location de chalets.

Au début juillet, nous avons donc pris la route pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean, avec nos garçons âgés de 5 ans et 2 ans. Habitant en Abitibi, nous avons pris la route du nord, direction Saint-Félicien.

1. Saint-Félicien

Nous avons alors logé au Cool Box du Domaine des Trois Îles pendant deux nuits. Nous avons bien aimé l’expérience dans les minis chalets, même si nous les avons trouvé un peu trop collés les uns sur les autres et que nous avons eu du mal à bien gérer la petite ration d’eau quotidienne mise à notre disposition. Quant au Zoo Sauvage de Saint-Félicien, les enfants ont adoré prendre place dans le petit train pour observer les animaux.

Crédit:Kat S.

2. Parc national de la Pointe-Taillon

Après cette escale, nous avons passé deux nuits au Parc national de la Pointe-Taillon. Ce fut un coup de cœur pour toute la famille et le début de ma réconciliation avec le camping! Nous avons installé notre tente au Camping des Castors, soit un site sauvage accessible uniquement en vélo ou à pieds. Puisque nous ne pouvions pas louer de remorque à vélo pour y installer notre fils de 2 ans en raison de la pandémie, mon mari et lui ont accédé à notre terrain à pieds alors que mon grand et moi avons loué des vélos. Nous avons aussi pu transporter tout notre matériel dans une remorque conçue à cet effet.

L’endroit est situé sur le bord de la plage. Le sable multicolore qui la constitue est fort impressionnant, et le lac est génial pour la baignade avec les enfants. Quant aux terrains, ils sont boisés et intimes. Il n’y a pas de blocs sanitaires aux Castors, mais des toilettes sèches bien entretenues et la possibilité de faire 4 kilomètres aller-retour pour aller prendre une douche à l’accueil. Mon seul regret est de ne pas y être restée plus longtemps!

Crédit:Kat S.

3. Ferme 5 Étoiles

Après le Lac-Saint-Jean, nous avons roulé vers la Côte-Nord, jusqu’à la Ferme 5 Étoiles. Nous y avions loué un condo pour deux nuits. Celui-ci datait de plusieurs années, mais il était propre et nous étions heureux de dormir dans un lit confortable. Les enfants ont aussi apprécié visiter les petits animaux de la ferme et participer à leurs soins.

Pendant notre séjour à la ferme, nous sommes également allés à Tadoussac. Nous avons fait une croisière de trois heures avec la compagnie AML pour observer les baleines et le fjord. En plus des nombreuses baleines que nous avons pu admirer, la vue sur le fjord est magnifique. En fait, elle a peu à envier à d’autres endroits du monde que nous avons vus.

Après la croisière, nous avons mangé à la microbrasserie Tadoussac où la bière est excellente et où le service est fort sympathique. Par ailleurs, le village de Tadoussac est l’un des plus beaux villages québécois que nous avons eu la chance de visiter.

Crédit:Kat S.


4. Parc national Fjord du Saguenay

Après avoir quitté la ferme, nous avons roulé quelques minutes pour rejoindre le Parc national Fjord du Saguenay. Le camping où nous logions, le Bleuvet, est boisé et intime. Nous avons aussi beaucoup apprécié la randonnée qui nous a menés jusqu’à la Halte du Béluga, où nous avons pu observer un béluga, tremper nos pieds dans l’eau et jouer dans le sable. Malgré la longue marche pour s’y rendre, les enfants étaient vraiment heureux!

Du parc national, nous sommes aussi allés à nouveau à Tadoussac où nous avons mangé au délicieux restaurant La Bohème. Nous avons également marché sur les rochers de la Pointe de L’Islet. Le paysage était magnifique et notre 5 ans avait l’impression d’être un petit explorateur!

Crédit:Kat S.

5. Chambord

Nous avons fini notre périple à Chambord, où nous avons loué un condo au Chalets et Spa avec mes parents. Nous avons eu un coup de cœur pour ce condo immense, rénové, propre et situé face à la plage. De là, nous avons visité le village de Val-Jalbert. La chute est impressionnante, mais nous étions déçus de ne pas avoir accès à son funiculaire en raison de la pandémie.

Nous sommes retournés en Abitibi satisfaits de nos vacances. Cette escapade imprévue m’a permis de me rappeler que le Québec est composé de magnifiques régions et qu’il vaut aussi la peine d’être visité. Elle m’a aussi donné la chance de renouer avec le camping!

Avez-vous visité une région du Québec cet été? Laquelle?

Plus de contenu