« Dis-moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es. » J'ai demandé à nos collaboratrices TPL Moms quelles étaient les lectures qui les ont inspirées, dans leur jeunesse ou dans leur parcours de jeunes adultes. Pour ma part, la liste est longue, car j'ai lu un nombre impressionnant de livres et de romans, dont plusieurs m'ont beaucoup touchée. Mais, le premier qui me vient spontanément en tête quand on me pose la question, c'est Anne, la maison aux pignons verts. Je sais que ce n'est pas la première fois que j'invoque ce livre dans mes textes. Il est le premier roman d'importance que j'ai lu, et j'ai souvent l'impression que je suis une petite Anne d'une autre époque. Le livre m'a grandement inspirée, je l'ai lu et relu un bon nombre de fois. L'histoire me parle toujours autant par sa simplicité, sa beauté et sa passion.

Crédit:Anne with an E / IMDb

Aussi, très jeune, j'ai dévoré toute la collection de la Courte Échelle de la bibliothèque de mon école primaire. Je me souviens avec une mémoire impressionnante de Ani Croche, Les Catastrophes de Rosalie et de Tous les princes ne sont pas charmants! Ado, je me souviens que c'était les romans Chair de poule qui m'accrochaient (et me faisaient peur, je dois avouer). Je me suis mise à écrire toute sorte d'histoires de fantômes et de mystères!

Voici les réponses que j'ai obtenues des TPL Moms:

  • Daphné: Les livres de Dominique Demers (classés adultes, mais je les ai dévorés ado) : Marie-Tempête, Maïna, Pour rallumer les étoiles. Annabelle de Marie Laberge. La lumière blanche de Anique Poitras. Je l'ai d'ailleurs eu comme prof (elle est décédée ) et ça m'avait marqué.
 
  • Isabelle: Pour ma part: Marie-Tempête a été un gros succès ici aussi! J'ai adoré l'univers de Boris Vian à l'adolescence et lu L'écume des jours et J'irai cracher sur vos tombes à plusieurs reprises. À la même époque, Patrick Senecal battait de son plein avec la sortie du film 5150, Rue des Ormes et j'ai dévoré tous ses livres sortis à l'époque. J'ai lu plusieurs ouvrages d'Amelie Nothomb, Dominique Demers et Tania Boulet, c'est d'ailleurs celle-ci qui m'a donné la piqûre avec Les naufrages d'Isabelle. J'aurais pu te le réciter par coeur il y a quelques années encore!
  • Sarah : J'ai découvert Albert Camus au secondaire; j'ai adoré l'étranger. Plus jeune, j'ai beaucoup apprécié Les Chevaliers d'Émeraude d'Anne Robillard.
  • Marie-Josée: Ado, j’ai lu tous les Dominique Demers. Et j’avais découvert la série Maud Graham de Chrystine Brouillette. Mais la série qui m’a touchée j’avais 18-19 ans, c’est la trilogie Le Goût du Bonheur de Marie Laberge. J’en ai pleuré!
  • Martine: Je seconde Marie-Tempête et Amélie Nothomb! Je lisais aussi beaucoup la collection Castor Poche, j'avais tripé sur Caribou et le renne aux yeux d'or et une série écrite par Cynthia Voigt. Il y avait notamment un des romans qui parlait de la réalité d'une adolescente noire qui rêve d'être danseuse et qui est rejetée en raison de la couleur de sa peau. Un peu plus vieille, j'ai beaucoup aimé The Lovely Bones.
  • Cynthia : La série Coeur de Gaël de Sonia Marmen, La fille du docteur Cullen de Sonia Marmen, La série Outlander de Diana Gabaldon.
  • Meggie: Moi, j'étais atypique; j'ai dévoré les 3 tomes de Des fleurs sur la neige de Élisa T à 11 et 12 ans. 
Crédit:Crédit: Freestock/Unsplash

Partagez avec nous vos coups de cœur! 

Plus de contenu