Le moment d’aller se coucher approche pour vos minis et les objections se font déjà entendre? La routine du dodo n’est pas toujours simple pour tous les enfants, et certains sont plus récalcitrants que d’autres. Heureusement certains trucs tout simples peuvent aider à instaurer une routine du dodo sans tracas.

Découvrez-en huit ci-dessous!

Prioriser des activités calmes en fin de soirée

Crédit: Annie Spratt/Unsplash

Ça peut être tentant, mais il est préférable d’éviter la télévision ou les écrans avant d’aller dormir (et ça vaut aussi pour les parents!). En priorisant des activités calmes, comme la lecture ou les discussions, votre enfant aura l’occasion de se relaxer un peu avant de se mettre au lit.

Endormir l’enfant dans son lit (idéalement)

Crédit: Jelleke Vanooteghem/Unsplash

On ne fera peut-être pas des heureux.ses avec ce conseil, mais il est préférable que l’enfant s’endorme directement dans son lit afin de créer et renforcer sa routine du dodo. Et si, une fois de temps en temps, vous permettez à votre mini de venir dormir avec vous, il ou elle saura que c’est exceptionnel! Évidemment, faites ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre enfant. Au final, l'objectif, c'est que l'enfant dorme.

Parler du sommeil de manière positive

Crédit: Emma Bauso/Pexels

Le sommeil a de multiples bienfaits… pourquoi ne pas en discuter avec votre mini afin que celui-ci ou celle-ci comprenne l’importance de bien dormir? Avec ce savoir en main, l’enfant pourrait alors associer plus facilement le sommeil avec quelque chose de positif.

Créer un rituel

Crédit: Helena Lopes/Pexels

Comme pour la routine, avoir un petit rituel tout juste avant le dodo peut être très sécurisant pour les enfants et les aider à aller se coucher. C’est aussi un beau moment à partager avec son enfant! Le rituel peut être un petit bisou sur le bout du nez, une chanson récitée ensemble, une phrase spéciale de bonne nuit, etc.

Instaurer une routine claire

Crédit: Ketut Subiyanto/Pexels

Les enfants, surtout les plus jeunes et les bébés, bénéficient énormément de l’instauration d’une routine. Comme l’enfant sait à quoi s’attendre lorsque vient le temps d’aller se coucher, la séquence d’actions (se brosser les dents, mettre le pyjama, etc.) se fera de manière plus efficace. Pour les bébés, le principe est similaire. Leur petit corps reconnaîtra certains signes de la routine et le sommeil pourrait s’en trouver facilité.

Laisser la possibilité de faire des choix

Crédit: Maël Balland/Pexels

Pour les enfants plus vieux, se faire imposer une routine rigide peut être frustrant! C’est pourquoi il peut être intéressant de les laisser faire de petits choix ici et là dans la routine globale de la soirée. Par exemple : préfère-t-il.elle prendre son bain avant ou après le souper? Veut-il.elle lire une histoire seul.e dans son lit ou avec les parents? Le fait de sentir qu’il.elle a du pouvoir sur sa routine du dodo devrait aider à ce qu’il.elle l’accepte plus facilement.

Être flexible, mais ferme

Crédit: Sam K/Pexels

Bon, ça semble flou comme truc, mais on s’explique! Si votre enfant demande une veilleuse ou un toutou supplémentaire, ça ne fera de tort à personne de dire oui à sa demande. Par contre, il faut être ferme sur d’autres aspects, comme une dernière histoire ou une extension de temps avant d’aller se coucher.

Avertir votre enfant que l’heure du dodo s’en vient

Crédit: Snapwire/Pexels

Si vous annoncez qu’il est temps d’aller se coucher quelques minutes seulement avant le début de la routine du dodo, il est possible que vos enfants s’y opposent davantage. Par contre, si vous les préparez au moins trente minutes à l’avance, ils ont plus de temps pour réaliser que le dodo s’en vient. Donc, trente minutes avant le dodo, vous pouvez les avertir et leur faire des rappels graduels lorsqu’il reste 15 minutes et 5 minutes, par exemple.

Page d'accueil