Dans un revirement complet de situation (on ne l’avait pas vu venir, et vous?), le Premier ministre François Legault a annoncé que l’Halloween pourrait avoir lieu cette année, mais avec quelques conditions. Les enfants pourront passer l’Halloween avec leur famille (les membres de leur foyer), mais pas entre ami.e.s.

Plusieurs détails sont encore à préciser, mais au moins, les familles ont le GO officiel pour tout de même offrir des bonbons ou aller en récolter. Chaque municipalité pourrait toutefois décider d’interdire la cueillette de bonbons le soir du 31 octobre. C’est déjà le cas pour Rouyn-Noranda, en Abitibi, mais cette décision a été prise avant l’annonce du gouvernement, donc il est possible que la municipalité se rétracte sur son annonce. 

Cette nouvelle permet de lever le voile sur l’incertitude qui entourait l’Halloween depuis plusieurs semaines, même si la collecte de bonbons se fera de manière très différente des autres années. Plusieurs mesures risquent d’être préconisées, comme le fait de donner les bonbons à l’extérieur et de privilégier des emballages déjà préparés afin que les enfants ne fouillent pas dans le même récipient les uns après les autres. François Legault rappelle l’importance de se tenir à deux mètres et de garder cette distance en tout temps entre les personnes qui donnent les bonbons et les enfants qui les récoltent. Idéalement, le masque devrait aussi être porté.

Évidemment, l’Halloween sera bien différente cette année, mais au moins, les enfants pourront tout de même vivre la magie de se déguiser et de récolter tout plein de bonbons.

À go on se précipite tous en magasin pour acheter des bonbons… GO!

Plus de contenu