Je ne suis pas la seule femme de ma génération à avoir une nouvelle union avec un conjoint qui a des enfants. À l’âge que j’ai, petite trentaine, les chances sont relativement fortes que j’en vienne à partager ma vie avec un homme qui a, lui aussi, des jeunes cocos. Celui que j'ai choisi a 4 enfants et non, ça ne m'a pas freinée.

Je fais pratiquement toujours l’épicerie avec mes 2 filles. Je déteste ça, alors je préfère être accompagnée de mes petites helpers. Je suis surprise à chaque fois des regards doux que déposent les gens sur elles. Je les comprends tellement, mes filles sont si charmantes. Elles font fondre n’importe quel cœur.

Je suis retournée à l’épicerie l’autre jour, mais là, j’étais accompagnée de 4 fillettes âgées entre 3 et 10 ans. Les regards étaient différents, ils semblaient dire : « 4 enfants, quel courage! » C’est la première fois que je fais face à une situation comme celle-là. Aussitôt passée la grande porte, la dame à la désinfection me lance : « elles sont toutes à vous!? »

  • « Non, je suis leur tante! »
  • « Non, seulement 2 sont passées par mon vagin. »
  • « Non, 2 sont à moi, les autres je les partage avec une autre. »
  • « Oui et il m’en manque 2, j’en ai 6 en fait. »
  • « Non, mais je les aime pareil. »
  • « Ce n’est pas de vos oignons. »

J’ai souri, simplement. Je sais que les gens trouvent ça beau, toute cette vitalité.

Il y a aussi le regard que les femmes portent sur mon chum quand il est avec ses 4 enfants: est-ce qu’il est vu comme on regarderait un beau mec qui promène un chiot, comme dans les comédies romantiques américaines? J'imagine que non; 1 enfant ou 2 ça charme, 4 ça déstabilise. Qu’en est-il de 6?. Selon mon chum, les hommes me regardent l’air de dire : « Est-ce possible qu’une si belle femme ait pondu 6 enfants !? » (Merci pour le compliment, tout de même!)

Crédit:Crédit : Giphy.com

Vous auriez dû voir les sourires incrédules des gens qui nous regardaient gérer la première décente de ski de 4 de nos bébés et de nos 2 grandes. Vous auriez dû voir cette ribambelle de 6 enfants débarquer du camion, un à un, au zoo. Notre voisin de stationnement n’en finissait plus d’attendre que je les détache tous pour ouvrir sa porte.     

Je trouve les situations très cocasses lorsqu'on se rend compte qu'il est parfois impossible de faire une réservation avec un nombre d'enfants qui dépasse 5 ou lorsque mes amies me demandent combien me coûte mon épicerie. J’espère que ces lignes laissent transparaître toute la fierté qui m’habite. J’aime attribuer des mots aux pensées des gens pour rire, mais sachez que je prends leur incrédulité pour un compliment. Le rôle de belle-mère est un merveilleux privilège pour moi.

Et vous, avez-vous vécu des situations comiques avec votre grande famille?

Page d'accueil