J’ai développé la passion des plantes il y a environ trois ans, mais je dois dire que la pandémie a renforcé mon intérêt, comme pour bien d’autres personnes! Les groupes Facebook sur les plantes ne cessent d’être créés, le prix des boutures explose et la demande est plus forte que jamais.

Je sais à quel point il est agréable d’avoir plein de plantes chez soi, ça apporte de la vie et de la couleur à notre intérieur. Par contre, avant de se lancer dans l’aventure, il est important de connaitre quelques mythes et astuces afin de vous permettre d’éviter certaines erreurs. Personnellement, j’aurais aimé connaitre ces astuces avant de me lancer dans l’adoption plus massive de plantes!

Astuce 1 : Toujours inspecter la plante avant de l’acheter

Crédit: Annie Spratt/Unsplash

Parfois, lorsqu’on achète de nouvelles plantes, celles-ci viennent remplies d’indésirables (insectes en tout genre). Pour éviter d’avoir à gérer une infestation de cochenilles (yikes!), inspectez la plante au magasin avant de l’acheter.

Mythe 1 : Une plante n’a besoin de lumière

Crédit: Brina Blum/Unsplash

Dès que je vois des articles comme « x plantes qui poussent sans lumière », ça me fâche! Une plante ne pourra jamais pousser sans lumière, c’est impossible. Certaines plantes tolèrent mieux les zones ombragées que d’autres, c’est vrai, mais leur croissance s’en trouvera affectée. Même lorsqu’on parle de plantes « d’ombre », il faut garder en tête qu’elles ont besoin de lumière. Un soleil du matin sera probablement suffisant pour elles, par exemple.

Astuce 2 : Mettre votre nouvelle plante en quarantaine

Crédit: Brina Blum/Unsplash

Malgré la meilleure inspection du monde en magasin, il est possible que de petits indésirables vous échappent. Parfois, la plante est infestée d’œufs et non d’insectes… Pour éviter qu’une infestation d’insectes s’en prenne à vos autres plantes, mettez toujours votre nouvelle acquisition en quarantaine (donc pendant 40 jours) dans une pièce loin des autres. Si vous manquez d’espace, il est aussi possible de mettre votre plante en quarantaine sous un sac de plastique transparent.

Mythe 2 : L’engrais est la solution lorsque la plante ne va pas bien

Crédit: Brina Blum/Unsplash

FAUX! Il est vrai que l’engrais est utile pour donner un petit boost d’énergie à la plante, mais il doit être utilisé avec parcimonie. Trop d’engrais peut avoir l’effet inverse et « brûler » chimiquement la plante. Dans les faits, on peut mettre de l’engrais lorsque la plante est active, donc d’avril à septembre (la plante est en « dormance » d’octobre à mars). Il est aussi recommandé d’ajouter de l’engrais au maximum 1 fois par mois (cela peut changer selon le type de plante).

Astuce 3 : Choisir des plantes qui se plairont dans votre environnement

Crédit: Ceyda Ciftci/Unsplash

Toutes les plantes ont des besoins différents en eau, en humidité ambiante et en luminosité. En connaissant les besoins de chaque plante et ce que votre environnement peut leur offrir, vous serez ainsi capable de choisir des plantes adaptées pour votre maison.

Mythe 3 : Vaporiser la plante va l’aider à avoir un environnement plus humide

Crédit: Drew Beamer/Unsplash

Eh non! Est-ce qu’il fait plus humide autour de vous lorsque vous vous vaporisez le visage d’eau fraiche en été? C’est la même chose pour les plantes. L’eau vaporisée sur les feuilles l apporte un peu d’humidité, mais celle-ci s’évapore bien rapidement. Le seul moyen d’ajouter plus d’humidité dans l’environnement de votre plante, c’est avec un humidificateur.

Astuce 4 : Toucher le terreau avant d’arroser

Crédit: Jessica Arends/Unsplash

Il n’existe pas de règles précises concernant l’arrosage des plantes. Chaque plante a des besoins différents et d’une même plante à l’autre, il peut aussi y avoir des différences! Un bon truc est de tester l’humidité de la terre avec un doigt ou un hygromètre (thermomètre à humidité). Si la terre est humide sur plusieurs pouces, n’arrosez pas!

Mythe 4 : Un lit de billes d’argile sera suffisant pour assurer le drainage de la plante

Crédit: Freddie Marriage/Unsplash

Non! Une plante a toujours besoin d’être placée dans un pot avec des trous de drainage au fond. Je sais qu’il y a tout plein de beaux cache-pots sur le marché, mais s’ils n’ont pas de trous de drainage au fond, ajouter des billes d’argile ne sera pas suffisant. Si vous voulez absolument mettre votre plante dans un cache-pot, placez-la en terre dans un pot avec des trous de drainage plus petit que votre cache-pot et insérez ce pot dans celui qui est décoratif.

Astuce 5 : Utiliser de la perlite

Crédit: Luther M.E Bottrill/Unpslash

Depuis que j’ai découvert la perlite, mes plantes se portent bien mieux! La perlite est une petite roche qui a plusieurs propriétés. Lorsqu’elle est mélangée avec le terreau, elle permet de l’aérer davantage et ainsi, limiter les risques que les racines pourrissent. Vous pouvez en savoir plus sur la perlite en lisant cet article

Mythe 5 : Toutes les plantes sont toxiques pour les enfants et les animaux

Crédit: Milada Vigerova/Unsplash

Non, mais plusieurs le sont! Si je vous fais part de ce mythe, c’est aussi pour vous sensibiliser à vous renseigner sur la toxicité d’une plante avant de l’acheter. Cette liste du Jardinier Paresseux fait un bon recensement de plusieurs plantes qui ne sont pas toxiques. 

Page d'accueil