Il m’arrive parfois des bulles au cerveau. Des appels à la spontanéité, basés sur un reste d’énergie bien enfoui.

De là, naquit récemment un petit événement festif, réunissant 4 enfants. Nous l’avons baptisé « la fête dégueu », en l’honneur de l’Halloween. 3 ans-6 ans deux fois - 8 ans; un beau petit quatuor déguisé, par un beau vendredi soir pluvieux. Tablée festive, inspiration Pinterest. Et que dire du menu:
 
- Popcorn à la morve (avec beurre fondu inondé de colorant vert)
- Hot dogs en forme de doigts maculés de sang Heinz
- Pâtes noires fromagées
- Pudding à base de bouette et de vers de terre
 
Crédit:Emma
Crédit:Emma
Beaucoup de temps investi. Beaucoup de plaisir à préparer le tout. Mais pas un chat intéressé par les plats! Pas un bambin suffisamment brave pour manger le menu déguisé. Du dégoût… jusqu’au bout!  Et un composte bien rempli, une fois la fête finie!
 
Morale de l’histoire : La simplicité a bien meilleur goût!
 
Les enfants ont joué, dansé, apprécié le gros bac de déguisements mis à leur disposition.  Ils ont mangé des bonbons, à défaut de goûter aux plats horriblement costumés. Ils ont ignoré la déco futile et plutôt fait des super bricos! Ils ont adoré la petite promenade extérieure à la noirceur, lampe de poche à la main. Rien de bien compliqué, finalement!
 
Bref; avec la venue d’Halloween cette fin de semaine, et sachant toutes les festivités qui s’y rattachent, pensez à préserver votre énergie pour vous amuser avec les cocos.  Allez-y en simplicité, en facilité, en économie de temps. Fêtez plutôt avec votre cœur et votre monstre-gamin-coquin intérieur.
 
C’est l’essentiel pour des festivités réussies!