Emilie Sarah Caravecchia

Maman, littéraire et fauteuse de trouble qui se trouve drôle - Depuis 2014-03-01

À force d'y penser, Emilie Sarah se dit que se définir c'est pas simple, simple. 

Parait qu'elle est prof de littérature au cégep.
Parait qu'elle est maman de deux mini-Cara de deux pères différents, c'est «ce genre de mère là» (voir Les Tranchées de Fanny Britt). Parait que tout le monde s'aime - les ex, la mère et les frères (pas demi).

Parait qu'on lui a souvent fait la joke du CARActère (voir nom de famille).
Parait qu'elle est anarchiste.
Parait qu'elle est syndicaliste.
Parait qu'elle aime beaucoup les animaux, qu'elle ne les mange pas et ne veut pas qu'on le fasse de mal.
Parait que c'est une badass féministe et/ou badass point.
Parait qu'elle est d'origine sicilienne et française (jokes de mafia et de pain baguette, elle connait), mais qu'elle est aussi québécoise. Au tour d'un verre, elle vous raconterait. Elle raconte ben des affaires autour d'un verre.

Parait qu'elle est passionnément irrévérencieuse, ben que la passion, ben c'est ça, la Passion...

Parait qu'elle ne crie pas, elle parle. OK.

Parait que ces enfants sont pas mal le bout du monde pour elle. Ah non, ça, il ne parait pas.

PLUS DE NOUVELLES