Quand j’étais petit, ma maman nous a toujours interdit de faire des jeux de guerre ou des jeux qui incluaient fusils et tout le kit. Non, ma mère n’est pas une marâtre, elle est seulement d’une génération qui croyait que de laisser des armes à des enfants ferait d’eux des fous furieux.


Crédit photo : Sodahead.

Détrompez-vous, je n’ai pas eu une enfance malheureuse pour autant. Des cabanes j’en ai bâties dans le boisé derrière la maison, des mauvais coups j’en ai faits. Et des fusils et des épées dites-vous? J’en ai construits, avec des blocs lego, des branches d’arbres, du papier journal...

Je suis de ceux qui croient dur comme fer qu’il faut faire une distinction entre les comportements agressifs volontaires et les jeux symboliques d’agressivité. Je crois aussi que si on ne donne pas accès à nos enfants à des jouets de fusils, d’épées et d’armes, ils trouveront un moyen d’en construire ou d’en imaginer. On m’a dit un jour : «On contrôle beaucoup mieux ce que l’on permet que ce que l’on interdit» #PenséeDeGrandSage.


Crédit photo : SDSU Children's litterature.

À partir du moment où l'on permet le jeu symbolique d’agressivité, on se doit d’être présent comme parent. C’est peut-être ce qui encourage encore plusieurs parents à discréditer les bienfaits de ce type de jeux. Bin oui, parce que je pense sincèrement pas qu'on puisse permettre à un enfant de se mettre à dire «Pow! Pow!» à la caissière à l’épicerie ou au facteur (à part si ton facteur, y’est ben ben funny).

Mon garçon (et ce serait la même chose si j’avais une fille btw) devra comprendre que ce genre de jeux là, il est permis dans certains contextes bien précis. Permettre à un enfant de se battre dans la cour de récré? Non! Organiser un match de lutte mexicaine avec des consignes claires (genre : on joue pour le plaisir – les bobos c’est non – si ton ami te dit que c’est assez, c’est assez – aucune prise au visage) avec les masques, les speedos pis toute, ça c’est oui! Pas convaincue mama? En plus ce genre de jeu rejoint souvent papa. Raison de plus pour t'impliquer Daddy!

Crédit photo : Photobucket.

Jusqu'où permettez-vous à vos enfants d'aller lors de jeux de guerre ou de bataille?

Page d'accueil